Question : Perte de cheveux

Je perds mes cheveux. Une amie m’a conseillé d’utiliser de l'ortie en lotion. Qu'en pensez-vous ?


Il existe deux sortes d'orties qui possèdent des qualités semblables.

  • L’urtica dioica (ou urtica major) : grande ortie, ortie commune.

  • L’urtica urens (ou urtica minor) : petite ortie, ortie brû- lante, ortie piquante

Cette plante de la famille des urticacées pousse dans les endroits non cultivés, les décombres mais hélas aussi dans nos jardins.


L'ortie contient une substance histaminique, du potassium, de la silice, un tanin, des vitamines A et C. Ses poils contiennent de l'acide formique irritant pour la peau. Ses feuilles hachées servaient de nourriture aux volailles, aux canards, aux cochons. Les maquignons mêlaient l'ortie à l'avoine pour rendre les chevaux plus fringants et leur donner un poil brillant.

Pour tonifier le cuir chevelu, et faire disparaître les pellicules :

- Faire bouillir pendant 1/4 d’heure 100 g de racines d'orties dans un litre d'eau. Filtrer. Appliquer la lotion obtenue tous les jours sur le cuir chevelu.
- Faire macérer dans 1 litre d'alcool à 45° pendant 15 jours, 60 g de racines d'orties, 50 g de marjolaine. Filtrer. En lotion quotidienne sur le cuir chevelu.
- Passer au mixeur des feuilles d'orties. Appliquer le suc obte- nu sur le cuir chevelu avant le shampooing. Laisser poser 10 minutes.

En cas de perte de cheveux : surtout au moment où tombent les châtaignes

- Faire bouillir pendant 20 minutes 100 g de feuilles d'orties, 500 g de vinaigre de vin, 500 g d'eau. Filtrer.

Utiliser en frictions quotidiennes du cuir chevelu.

Shampooing à l’ortie (formule de quintefeuille) :
- racines d'orties

- semences de capucines

- saponaire

- et bois de Panama


Il peut être utilisé pour tous types de cheveux, et plusieurs fois par semaine.

 

Carnet d'adresses : 

. La-vie-naturelle.com : Poudre de feuilles d'ortie

Masques capillaire soin cheveux 

Shampooing à la spiruline

 

 


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com