Question : pépin de pamplemousse, combien de temps

Bronchites et angines à répétition, antibiotique et cortisone si j'allais chez le généraliste, marre. J'ai pris de l'EPP et disparition des symptômes quasi immédiate, douleurs, fièvre, tout disparu, la veille je me traînais comme une vieille chaussette et là je pétais la forme. Du coup, j'arrête et re-départ de la maladie. C'était trop beau? Ah non, au vu des précédents résultats, je n'étais pas prête à lâcher le morceau, je rempile pour 15 jours. Cette fois bien guérie, sans l'affaiblissement lié aux antibio chimiques. J'en conclu j'avais arrêté trop tôt alors que l'infection n'était pas encore complétement éradiquée même si les symptômes avaient disparu. Je vais refaire une cure car j'ai constaté une amélioration de mon état général, régulation du transit intestinal, grosse diminution de la fatigue (SFC diagnostiqué) et d'une toux chronique que je traînais en longueur. Y-a-t'il une contre-indication à en prendre sur une longue période, ou un risque d'affaiblissement de l'efficacité ?Catherine F.


Vous pouvez prendre le pépin de pamplemousse pendant une longue période sans danger. Mais effectivement, il vaut mieux ne pas arrêter avant que les organismes pathogènes soient véritablement éliminés sinon, ils risquent de développer une résistance comme ils le font avec les antibiotiques. Notre conseil est de faire une cure de deux mois même si les troubles ont cessé (si vous n'avez constaté aucune amélioration, ne poursuivez pas plus loin). Puis de la poursuivre par des cures de trois semaines, entrecoupées d'une semaine d'arrêt, pendant encore deux mois. Si l'efficacité diminue, passez à l'argent colloïdal.


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.