Question : fatigue chronique

Ma fille présente depuis plus de 4 ans un syndrome de fatigue chronique qui a été diagnostiqué après bien des errances médicales. Elle a dû arrêter ses activités professionnelles alors qu’elle n’a que 36 ans. Elle est peu écoutée et pas du tout guidée… Pour l’instant tout déplacement lui est pénible. Elle a problème à l’effort même minime. Que pouvez-vous lui conseiller ?


Je comprends le désarroi de votre fille face à cette maladie du syndrome de fatigue chronique. Bien peu de personnes malades sont écoutées…

Il est important pour commencer de repérer le contexte dans lequel la fatigue s’est installée : choc émotionnel, surmenage, harcèlement, vaccin, maladie, etc… et commencer par traiter ce facteur déclenchant. Un médecin homéopathe pourra vous y aider. Ensuite, plusieurs pistes sont possibles :

  • Une carence en nutriments (magnésium, vitamines). Des prises de sang permettront de cerner le problème.
  • Une infection chronique de type viral : prendre contact avec l’institut 3idi de micro-immunothérapie. Il indiquera les adresses des médecins proches de son domicile pratiquant la micro-immunothérapie.
  • Une intoxication par les métaux et autres polluants : une détoxication s’imposera. Il faudra penser dans ce cadre aux amalgames dentaires. Une intéressante étude remet en cause aussi les dents dévitalisées…
  • L’éloignement des champs électromagnétiques s’impose, car s’ils ne sont pas la cause, ils peuvent aggraver le processus…
  • Enfin, la prise de co-enzyme Q10 est toujours utile en cas de fatigue chronique.

Voici, brièvement décrites les principales pistes auxquelles il faut penser pour traiter une fatigue en profondeur. Il y en existe d’autres moins fréquentes.


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com