Témoignage : soigner un panaris

J’ai été élevée à la campagne, ma mère m’apprenait les herbes, nous cueillions la bourrache contre les rhumes, mangions régulièrement du pissenlit, de la mâche sauvage, des nèfles, des cormes dont nous faisions un cidre délicieux...


... Aujourd’hui, les haies ont disparu, on épand des pesticides dans les champs, il n’est guère facile de trouver tous ces bienfaits pour notre santé. Ma mère connaissait plein de recettes naturelles qu’elle m’a transmises.

Je voudrais vous donner celle, très ancienne, contre le panaris. Il s’agit de tremper le doigt infecté dans un œuf dont on a enlevé le dessus de la coquille.

Le jaune devient alors noir, signe qu’il prend le mal. On aura recours à un deuxième œuf pour confirmer la désinfection. Très vite la douleur s’estompe et le panaris est guéri.

 

À découvrir :

La box des essentiels de la famille :
- extrait de pépin de pamplemousse
- Propolis Originel
- Probioplex
- Eau de Sainte Rita
- Strath
- Z-Trauma

www.la-vie-naturelle.com


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com