• Comment se dĂ©barrasser d'un chapelet de varices

Questions : Chapelet de varices et technique de MĂŒller

J’ai tout au long de la jambe droite un chapelet de varices trĂšs saillantes, sans ulcĂšres, ni phlĂ©bites, mais en lien avec une trĂšs mauvaise circulation sanguine. Existe-t-il un remĂšde naturel en dehors, bien sĂ»r, de la sclĂ©rose ? Une amie m’a recommandĂ© la technique de Muller, pouvez-vous m’en dire plus ? Annie Landres 28000 Chartres


Les techniques chirurgicales les plus couramment employées aujourd'hui :

Le stripping ou Ă©veinage par invagination : Cette intervention consiste, aprĂšs rĂ©section de la crosse au ras de son implantation profonde (crossectomie) et ligature de la totalitĂ© des branches collatĂ©rales affĂ©rentes Ă  celle-ci, Ă  enlever la veine variqueuse en l'invaginant de haut en bas Ă  l'aide d'un fil ou d'un instrument appelĂ© stripper introduit prĂ©alablement dans l'axe saphĂšne interne ou externe. Cet acte chirurgical est gĂ©nĂ©-ralement rĂ©alisĂ© sous anesthĂ©sie gĂ©nĂ©rale et n'impose qu'une brĂšve hospitalisation (trois jours), mais il faut habituellement compter un arrĂȘt de travail de deux ou trois semaines.

La phlĂ©bectomie selon Muller : Cette technique originale rĂ©alisĂ©e en ambulatoire (sous anesthĂ©sie locale) consiste, Ă  l'aide de micro-incisions Ă©tagĂ©es le long de la veine et au moyen d'une instrumentation spĂ©ciale-ment adaptĂ©e, Ă  extraire les varices visibles et palpables. Elle peut ĂȘtre employĂ©e, afin de parfaire les rĂ©sul-tats esthĂ©tiques, en complĂ©ment de l'Ă©veinage (stripping) saphĂšne interne ou externe.

La cure Chiva : La cureconservatrice hémodynamique de l'insuffisance veineuse en ambulatoire, ou CHIVA, consiste schématiquement, aprÚs repérage échographique par un explorateur trÚs expérimenté, à réaliser quelques ligatures en des points bien précis de façon à drainer les varices dans le réseau veineux profond.

Cette technique, trÚs séduisante dans son principe (elle préserve le capital veineux superficiel), a été mise au point il y a seulement quelques années, de sorte que l'on manque encore de recul pour juger de son effica-cité à moyen terme.


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un prÚs de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com