Témoignage : mon expérience positive face à l'endométriose

Bonjour, j'ai 32 ans. Je souffre d'horribles douleurs pendant mes règles depuis l'adolescence. Mes règles sont très abondantes (je dois porter des couches en plus des serviettes) et durent entre 6 et 8 jours. J'ai par contre un cycle très regulier, au jour prêt. On m'a diagnostiqué une endométriose aux ovaires, à la vessie et suspicion intestinale il y a 2 ans en opérant un kyste de 6 cm.


Mise successivement sous Lutheran, Luthenil puis Androcur en continu, ces traitements m'ont fait vivre un véritable enfer d'effets secondaires et d'oedèmes. Et malgré cela un autre kyste est apparu.

 
Sevrage complet de tout traitement chimique, je me suis mise à tester l'achillée millefeuille. Je la prends en teinture mère tous les jours depuis 4 mois à raison de 25 gouttes par jour + en tisane pendant les règles.
 
Résultats :
  • 1er mois - regles plus abondantes mais plus courtes (5 jours) et bien rouges (plus aucune perte de caillots marrons).Douleurs pendants les règles identiques.
  • 2ème mois - mon cycle est raccourci De qques jours. La douleur du kyste a fortement diminuée mais toujours les mêmes douleurs pendant les regles. Grosse amélioration digestive.
  • 3ème et 4ème mois : mon cycle s'est complètement stabilisé, mes regles sont moins abondantes, plus courtes et enfin, la douleur a diminué. 
Et pour couronner le tout : disparition complète du kyste d'endometriose qui avait pourtant pointé son nez à l'époque de mes traitements sous progestatifs.
 
J'encourage donc les femmes à se renseigner sur cette plante et la médecine à s'y intéresser de manière vraiment sérieuse !
 
Important : 
Je précise que j'ai stoppé également les produits laitiers, le soja et diminué ma consommation de gluten, ces 2 éléments étant fortement déconseillés aux personnes souffrant d'endometriose (c'est la 1ere chose à faire si bien sur vous avez vraiment envie de guérir ;-) )
 

Note de la rédaction :

Félicitations pour cette réussite. Nous préconisons un protocole plus élaboré qui se fait en deux temps.
 

1er temps :

Détoxifier l’organisme en profondeur et à rééquilibrer et renforcer toutes les fonctions :

  • hépatiques : employer du Desmodium ou simplement de l'artichaut
  • digestives : employer du lait d'argile et du psyllium
  • immunitaires : prendre du pycnogénol, du malate de magnésium et de la vitamine D3
  • hormonales : prendre de l'huile d'onagre

2ème temps :

Nutri Endo 1 et Nutri Endo 2 : Ce traitement de l'endométriose a été mis au point très récemment. Il est constitué exclusivement d'oligo-éléments et a fait l'objet d'études observationnelles menées par des gynécologues dans toute la France. Il est actuellement au centre d'une étude internationale de grande envergure.

Composition de Nutri Endo :
Nutri Endo 1 : acétate de zinc, carbonate de calcium, carbonate de magnésium, carbonate de manganèse, carbonate de sodium, chlorure de calcium, chlorure de magnésium, gluconate de cuivre, gluconate de fer, gluconate de manganèse, gluconate de potassium, gluconate de zinc, iodure de sodium, phosphate trimagnésien, sulfate de zinc.
Nutri Endo 2 : carbonate de calcium, carbonate de magnésium, carbonate de manganèse, chlorure de calcium, chlorure de sodium, gluconate de cuivre, gluconate de manganèse, gluconate de potassium, gluconate de zinc, iodure de sodium, phosphate tricalcique, phosphate trimagnésien, sulfate de zinc, sulfate ferreux.
Autres ingrédients : lactose, sorbitol, stéarate de magnésium.

Pour en savoir plus lisez cet articlesur l'endométriose dans alternativesante.fr.

 
 

Lire également :