• echo-doppler-soignez-vous.com

L’écho-doppler

L’écho-doppler est un examen qui permet de diagnostiquer toutes les anomalies du flux sanguin dans les vaisseaux. Comment lire ses résultats ?


L’échographie

L’échographie est une technique d’imagerie médicale qui utilise les ultrasons, c’est-à-dire des ondes de fréquence supérieure à 20 000 hertz. Celles-ci sont envoyées par l’appareil à travers une région du corps, un organe ou un vaisseau sur lequel ils se réfléchissent. Les différentes ondes réfléchies sont ensuite reçues par l’appareil d’échographie qui reconstitue une image à partir d’elles. Cela permet de visualiser la structure du vaisseau sanguin étudié. Différents critères seront examinés : le vaisseau (artère ou veine) est-il de taille normale ? Sa paroi est-elle normale, épaissie ou amoindrie ? La lumière (région où circule le sang) du vaisseau est-elle normale, dilatée ou rétrécie ? S’il y a des anomalies, sont-elles régulières ou non ? Quelle est leur extension sur le vaisseau ? Y a-t-il d’autres endroits sur le vaisseau, présentant les mêmes lésions ?


Le doppler

Le Doppler utilise une technique différente. Il est basé sur l’étude des ondes sonores entre le point de départ et celui d’arrivée, ce qui permet de déterminer la vitesse de la circulation du sang dans l’artère ou la veine. Trois types d’appareils furent mis au point. Le plus ancien, et le moins utilisé aujourd’hui, est le doppler continu, moins précis et qui repose uniquement sur le son. De plus, il n’était pas couplé à l’époque avec l’échographie. Vint ensuite le doppler pulsé qui transcrit la vitesse du flux sur un graphique beaucoup plus aisé à lire et à consulter. Enfin, le doppler couleur indique le sens de la circulation sanguine (par un changement de couleur), ce qui est particulièrement utile pour l’étude de la circulation veineuse dont certaines branches (notamment les perforantes) peuvent circuler dans les deux sens selon les situations pathologiques. De plus, les couleurs deviennent d’autant plus intenses que la vitesse du sang augmente.


L’écho-doppler

L’écho-doppler est un examen totalement indolore qui dure de 10 à 40 minutes selon l’étendue des régions examinées. Aucune préparation n’est nécessaire… seulement d’être à jeun en cas de doppler abdominal ou d’avoir la vessie pleine en cas de doppler pelvien. Il est réalisé en ville comme en cabinet médical, autant par les radiologues que par les cardiologues et les phlébologues.
Selon les besoins, l’examen sera réalisé en position couchée (examen du cou, du ventre et du bassin) ou debout (circulation veineuse des membres inférieurs). Le médecin commence par étaler un gel afin de faciliter le passage des ultrasons, puis il déplace sa sonde sur la zone à examiner. Les résultats sont enregistrés par l’appareil et reproduits par graphes sur papier.

 

Ce qu’il faut lire


L’écho-doppler est un examen qui permet de diagnostiquer toutes les anomalies du flux sanguin dans les vaisseaux. Cet examen est utilisé principalement pour étudier :

  • L’état du réseau veineux – notamment au niveau des membres inférieurs – et rechercher une éventuelle phlébite, c’est-à-dire la présence d’un caillot dans une veine. Il dépistera l’existence de dilatations veineuses (varices) et leur extension sur la veine étudiée. Il étudiera ainsi les réseaux veineux superficiel et profond des jambes ainsi que les veines perforantes qui les relient.
  • L’état des artères. Il recherchera notamment la présence de plaques d’athérome (cholestérol) qui peuvent plus ou moins obstruer l’artère. Cette pathologie est responsable d’artériosclérose pouvant engendrer artérite, angine de poitrine, infarctus, insuffisance vasculaire cérébrale, vertiges… L’écho-doppler peut également diagnostiquer des dilatations artérielles (anévrismes) et des dissections des parois artérielles (décollements de la muqueuse artérielle).
  • L’état du cœur peut aussi être étudié : épaisseur des parois du cœur, taille des différentes cavités cardiaques (oreillettes et ventricules), état des valves et des artères coronaires.