• Les remèdes Triplex d'Alain Tardif

La phytothérapie énergétique : pour attaquer la maladie sur tous les fronts

Prenant la suite des travaux du docteur Bach sur les méthodes qui permettent d’extraire l’énergie des plantes à des fins thérapeutiques (fleurs de Bach), de nombreux phytothérapeutes ont développé des complexes énergétiques associant plusieurs élixirs. Parmi eux, le naturopathe Alain Tardif a élaboré toute une gamme de remèdes fondée sur un concept thérapeutique unique (activer, reconstruire et réguler) et sur un processus de fabrication d’une extrême rigueur.


Tout dans l’univers comprend une composante énergétique, une composante matérielle et une résultante vitale. C’est en partant de ce précepte holistique que le naturopathe Alain Tardif a élaboré un concept thérapeutique où se mêlent la phytothérapie, l’énergétique et la symbolique.

Dans les complexes de trois plantes qu’il a mis au point, l’une des plantes est activatrice (composante énergie), la deuxième reconstructrice (composante matière) et la troisième régulatrice (composante vitale).

  • La plante activatrice va stimuler une fonction, un organe ou l’individu tout entier ;
  • La plante reconstructrice va consolider, nettoyer, reconstruire un organe ou une fonction ;
  • Et enfin la plante régulatrice agira sur les phénomènes physiologiques qui permettent à l’organisme de réguler seul l’activité et la vitalité d’un organe ou d’une fonction. Mais, afin que ces synergies fonctionnent, encore fallait-il employer un procédé de fabrication capable de potentialiser au maximum ces associations végétales. "Une synergie de plantes, plus qu’une simple addition de principes actifs, nécessite de lier vibratoirement les plantes les unes aux autres", affirme Alain Tardif. Pour ce faire, le naturopathe a opté pour des techniques de macération traditionnelles propres, notamment, à la biodynamisation.

Secrets de fabrication

"Deux des trois plantes sont mises à macérer dans du vinaigre de cidre issu de l'agriculture biologiques (selon le procédé de macération alchimique mis au point par Hildegarde de Bingen), pendant environ dix jours et en fonction des positions planétaires et lunaires (selon la technique de Rudolph Steiner)", explique Alain Tardif. "Jean-Patrick Bonnardel, pharmacien du Puy-en-Velay (haut lieu énergétique), est le spécialiste tout indiqué pour réaliser ces macérations — lui qui a acquis une longue expérience dans l’extraction des principes actifs par les techniques de Hildegarde de Bingen et de Rudolph Steiner. C’est donc lui qui réalise la fabrication". La macération obtenue est bouillie pour éliminer l’acidité du vinaigre et concentrer les principes actifs des plantes, puis complétée avec l’eau florale d’une troisième plante. Enfin, le mélange est stabilisé avec du sorbitol et du glycérol d’origine végétale.
Le produit final — 100 % végétal, sans alcool et certifié bio (certificat Ecocert) — est particulièrement concentré en plantes : un millilitre de produit correspond à un gramme de plantes fraîches, soit une concentration dix fois supérieure à celle de la plupart des extraits végétaux commercialisés en ampoules ! Aussi, pour des problèmes assez simples, n’est-il pas rare d’observer des résultats dès les premiers jours de traitement.

En solo, en duo ou en trio

Les complexes de synergie à trois plantes mis au point par Alain Tardif peuvent être pris seuls, par deux ou par trois, chacun venant renforcer l’action de l’autre.

  • Pour se prémunir contre les maladies hivernales, le naturopathe recommande ainsi un trio de choc : l’association du Triplex immunitaire (N°13), du Triplex poumon (N°16) et du Triplex clarté de la voix (N°6).
  • Pour optimiser l’efficacité du Triplex amincissant (N°2), il conseille de le prendre en duo : avec le Triplex thyroïde (N°24) en cas d’hypothyroïdie ou avec le Triplex pancréas (N°14) en cas de difficultés à assimiler le sucre ou de terrain boulimique. Voire en trio avec le Triplex reins/vessie (N°18), pour ses propriétés diurétiques.
  • Le Triplex tonique veineux (N°28) peut, quant à lui, avantageusement être associé au Triplex foie (N°12), lorsque la circulation est affectée par un mauvais fonctionnement hépatique, au Triplex paresse intestinale (N°15) en cas de constipation chronique ou encore au Triplex reins/vessie (N°18) lorsque l’élimination se fait mal.
  • Contre les lourdeurs digestives, les meilleurs effets sont obtenus par la prise du Triplex estomac le matin (N°10) et du Triplex paresse intestinale le soir (N°15), éventuellement associés au Triplex immunitaire (N°13) en cas de tendance aux gastro-entérites.

Des alliances judicieuses

En outre, les effets de certains Triplex peuvent être potentialisés par la prise concomitante d’autres remèdes naturels ou de compléments alimentaires.

Ainsi, le Triplex immunitaire (N°13) stimule d’autant mieux les défenses naturelles qu’il est associé à de l’acérola (1 comprimé par jour) ou au champignon agaricus blazei. (2 gélules par jour).

L’efficacité du Triplex reminéralisation (N°20) est optimisée par la prise de plasma de Quinton (1 ampoule par jour).
Celle du Triplex paresse intestinale (N°15) par l’adjonction de lait de jument (2 gélules par jour).
Rescue, le complexe d’urgence du Docteur Bach, constitue un excellent adjuvant du Triplex relaxant (N°19), à raison de 2 gouttes matin et soir.

Enfin, grâce à sa richesse en Oméga-3 et Oméga-6, l’huile de pépin de cassis (3 capsules le matin à jeun) renforce les propriétés cardio-vasculaires des Triplex cœur (N°7) et cholestérol (N°5).

Posologie : le bon timing

L’effet de certains Triplex peut être favorisé à un moment de la journée ou selon la position de la lune.

  • Ainsi, les Triplex foie (N°12), relaxant (N°19) et cœur (N°7) sont à prendre le soir avant le repas.
  • A l’inverse, les toniques intellectuel (N°25) et physique (N°26) doivent être pris le matin.
  • Enfin, le Triplex terrain vermineux (N°22) se prend de préférence pendant trois jours à la pleine lune puis encore trois jours à la nouvelle lune, à raison d’un bouchon par jour.

Sans alcool, les Triplex conviennent à tous et ne possèdent pas de contre-indication. Ainsi, les enfants, les femmes enceintes, les personnes âgées, et même les animaux de compagnie peuvent en bénéficier sans risque. Ils s’emploient en cure de un à trois mois, renouvelable une fois par trimestre ou par semestre. En cure d’entretien, la posologie est d’un demi bouchon le matin à jeun ; en cure d’attaque, le dosage s’élève à un bouchon matin et soir avant les repas (diviser les doses par deux pour les enfants de moins de 6 ans).
Les Triplex sont conditionnés en flacons de 150 ml, ce qui correspond de 15 jours à un mois de cure selon la dose journalière absorbée.

Le chiffre 3 : unité de compte universelle

Les synergies à trois plantes découlent directement des principes holistiques développés dans le livre E=mcDieu, publié en 1997 par Alain Tardif (édition Nature et Bio). Dans cet ouvrage, le naturopathe oppose à la logique binaire commune (bien et mal, positif et négatif, blanc et noir, homme et femme, etc.) la réalité ternaire de l’univers. "Le chiffre 3 constitue l’unité de base de l’organisation universelle", assure Alain Tardif. Selon lui, de nombreux exemples en témoignent : les symboles de la grande Tradition vivante (pyramides, trinité du Veda hindouiste, triangle de l’étoile de David…), les trois états de la matière (solide, liquide, gaz) ou encore la famille (homme, femme, enfant). Dans cette logique — à laquelle n’échappe pas notre nature humaine — une prescription équilibrée doit s’organiser selon un triangle synergique : traitement de stimulation (énergie), traitement de réparation (matière) et traitement d’épuration (phénomène ou résultante vitale). Un remède fabriqué à base de trois ingrédients différents, complémentaires et capables d’agir en synergie, aurait donc une capacité d’action optimale.

À lire : E=mcDieu , Alain de Laugel, 1997 (édité chez Nature et Bio)

Infos et points de vente :

• Triplex flacon de 150 ml

Nature et Bio
39 rue de Montreuil
75011 Paris
Tél. : 01 43 73 05 25
Email : bio-naturel@wanadoo.fr
www.bionaturel.com