• L'homéopathie pour accompagner vos séances de Yoga

Conseils d'un homéopathe aux pratiquants de yoga

Yoga et homéopathie sont faits pour s’entendre ! Les fondements énergétiques sur lesquels reposent cette discipline et cette médecine se complètent. En cas de courbatures, de fatigue physique, psychique ou de difficulté de concentration, l’homéopathie peut aider le pratiquant de tout niveau à mieux profiter d’une séance de yoga ou à passer un petit cap difficile.Yoga et homéopathie sont faits pour s’entendre ! Les fondements énergétiques sur lesquels reposent cette discipline et cette médecine se complètent. En cas de courbatures, de fatigue physique, psychique ou de difficulté de concentration, l’homéopathie peut aider le pratiquant de tout niveau à mieux profiter d’une séance de yoga ou à passer un petit cap difficile.


L’homéopathie est une médecine efficace, non-toxique et sans effets secondaires. C’est une auto-médication douce, énergétique qui va s’adapter à la fois à votre personnalité, à vos troubles et à vos réactions. Un élève régulier et attentif ressentira plus vite et plus profondément les effets de l’homéopathie. Qui sera plus efficace chez un pratiquant habitué à solliciter son énergie ou aidera un débutant à le faire.

L’homéopathie peut donner un réel coup de pouce aux coups de fatigue, au stress et aux diminutions énergétiques entraînant des diminutions réactionnelles.
En yoga, elle peut agir essentiellement sur trois points :

  • la fatigue musculaire,
  • la fatigue cérébrale,
  • et les problèmes de concentration.

Troubles musculaires

Dans les exercices de yoga, les difficultés les plus fréquentes concernent les troubles musculaires (courba-tures, crampes, contractures à la suite de séances intenses ou quand les muscles ne se sont pas relâchés).
En prévention ou en traitement, je recommande contre les courbatures Arnica montana (en 5CH ou en teinture-mère). Pour les crampes, contractures, convulsions, spasmes et contractures respiratoires, c’est Cuprum metallicum en 9 CH, 2 granules trois fois par jour. Si après des exercices intenses les douleurs persistent, ajouter Magnesia phosphorica, même dilution, même posologie.

Fatigue cérébrale

Les exercices de yoga sont appropriés pour soulager les fatigues dues au stress, à une activité physique ou intellectuelle intense.
Les symptômes les plus fréquents de la fatigue psychique se manifestent par une tension nerveuse que l’on ne parvient pas à apaiser, par une sensation de dépression, de perte du goût de la vie. Dans ce cas, je recommande Phosphoricum acidum 7 CH, 2 granules trois fois par jour.
La sensation de fatigue après un effort intellectuel peut générer des troubles de la mémoire et gêner l’assimilation des séances ou donner la sensation d’avoir toujours un temps de retard par rapport aux autres. Dans ce cas, prendre Kalium phosphoricum 7 CH, 2 granules trois fois par jour.

Problèmes de concentration et émotionnels

L’esprit trop agité est un obstacle à la bonne assimilation d’une position. Après les journées difficiles, prendre Gelsemium 9 CH, une dose dix minutes avant le cours.

Certaines séances ou certaines positions peuvent entraîner de vrais chamboulements émotionnels durant la pratique ou juste après. Des sentiments de tristesse ou de mélancolie peuvent prendre le dessus. Même s’ils sont le signe d’un travail de nettoyage profond de l’individu, leur récurrence et leur intensité peuvent êtres atténués avec Calium phosphoricum 9 CH (2 granules trois fois par jour). Si le sentiment d’abattement va jusqu’à l’envie de pleurer ou même à la franche crise de larmes, essayez Ignatia 9CH (2 granules trois fois par jour).
Si par contre il s’agit d’un sentiment d’excitation intense pendant la séance ou après, prendre Arguntum nutricum (même indication).

Pour les écoles qui insistent plus sur le travail de la méditation et de la visualisation, l’association de Calium phosphoricum et de Gelsemium 9 CH fournit une aide précieuse pour accéder à la clarté d’esprit.