• douleurs-aux-pieds-soignez-vous.com

Soulager les pieds qui souffrent

Les pieds sont souvent négligés, alors qu’ils fournissent des efforts importants et incessants au cours des journées. Ce n’est souvent que lorsqu’ils présentent des problèmes qu’ils sont pris en considération, alors que des conseils simples peuvent minimiser les risques de complications et qu'un bain de pied tout bête est un moyen idéal pour nettoyer le sang


Le bain de pied chaud : un moyen de nettoyer le sang

Le bain de pieds chaud augmente l'apport d'oxygène aux tissus et aux organes, et favorise l'élimination de tous les déchets. C'est le même principe qui guérit différentes infections graves par des enveloppements chauds et humides du thorax et par des bains hyperthermiques (fièvre artificielle).

La chaleur apportée par les enveloppements et par les bains :

  • organise l'ouverture des innombrables capillaires cutanés fermés ;
  • libère l'organisme malade de la stase veineuse ;
  • détruit la flore microbienne pathogène ;
  • désagrège et élimine les foyers nécrotiques.

Les phagocytes, les précipitines, les agglutines, les lysines qui sont toujours présentes dans le plasma sanguin assurent alors le nettoyage complet du sang, de la lymphe et des liquides de l'organisme.

Les soins quotidiens

  • Le lavage des pieds doit se faire au moins une fois par jour avec un séchage méticuleux entre les orteils. Les bains prolongés ne sont pas conseillés car ils fragilisent la peau. En revanche, les massages avec du beurre de karité sont souverains.
  • Les soins des ongles doivent être réguliers et méticuleux afin d’éviter les ongles trop longs pouvant blesser les autres orteils. Attention de ne pas couper trop court les zones latérales afin d’éviter qu’ils ne s’incarnent.

Les soins spécifiques

Nous avons demandé à Michel Pierre, le célèbre herboriste) de nous donner ses recettes de bains de pieds et de mains pour soulager différentes affections (articulations, circulation, bronches...). Lisez l'article qu'il a écrit pour notre site.

  • En cas de macération : bien laver les pieds, les sécher soigneusement entre les orteils et aérer autant que possible. Porter des semelles amovibles pour en faciliter le séchage et choisir des chaussettes en coton qui seront changées une à deux fois par jour. Le talc dans les chaussures absorbera une partie de l’humidité.
  • Pour les pieds et les jambes gonflées : les bains de pieds à l’eau fraîche avec du gros sel sont souverains. On peut aussi s’allonger sur le dos, les jambes en l’air, les pieds appuyés contre un mur.
  • En cas de mycose : des bains de pieds avec 2 ou 3 cuillers à soupe de bicarbonate de soude constituent une excellente solution. Ce bain de pieds est aussi très efficace pour cicatriser les ampoules, soulager les démangeaisons et attendrir les durillons. Il existe des antimycotiques efficaces à appliquer entre les orteils et dans les chaussures ainsi que des vernis pour les ongles. Les chaussettes seront changées tous les jours et lavées à haute température ou avec de l’eau de Javel afin de détruire les champignons.
  • En cas de transpiration importante, éviter les chaussettes en laine ou le coton ordinaire, et préférer le fil d’Écosse. Les antitranspirants sont aussi à éviter car ils bouchent les pores des glandes sudoripares. En revanche, des applications d’huiles essentielles de Salvia sclarea et de Salvia officinale mélangées, à raison de 2 gouttes de chaque par jour (1 goutte sur chaque pied) sont très efficaces.
  • Pour éviter les ampoules, il est conseillé d’avoir des chaussures bien serrées aux pieds (mais pas trop tout de même) et de mettre des protections ou des pansements préventifs sur les endroits les plus exposés (talons). En cas d’ampoules, ne pas les ouvrir afin d’éviter les surinfections mais appliquer du jus de citron ou un pansement spécifique hydrocolloïde.
  • Les pieds secs sont responsables de callosités, de crevasses et de fissures. Ils seront hydratés grâce à des applications d’huile d’amande douce, mais surtout par la prise orale d’huile de bourrache. Contre les callosités, les râpes (à utiliser à sec) ou les pierres ponce (sous la douche) permettent d’éliminer les peaux mortes. Mais attention à les manipuler avec précaution afin de ne pas fissurer ou crevasser la peau.
  • Pour les échauffements des pieds : prendre un bain de pieds à l’eau fraîche avec quelques gouttes d’huiles essentielles de cèdre et de menthe.
  • En cas de durillons ou de cors, il existe des pommades et des dispositifs à base d’acide salicylique (ou de feuille de saule blanc) qui permettent de détruire ces formations douloureuses. La Formule de l’abbé Chaupitre n° 79 est aussi un excellent traitement de terrain contre ces excroissances douloureuses (5 gouttes à boire avant les trois repas dans un peu d’eau). Enfin, un traitement de la déformation du pied s’impose pour éviter au durillon de revenir.

Les points d’appui

Le poids du corps fait pression en des endroits précis de la plante du pied : le talon et les capitons situés au niveau des articulations métat

arso-phalangiennes des orteils (particulièrement celle du gros orteil). Ainsi, les déformations du pied (pieds plats, pieds creux…) seront sources de frottements anormaux dans la chaussure. Ils seront responsables à la longue de survenue de douleurs aux points d’appui, de cors, de durillons, d’hallux valgus… Pour éviter cela, le port de semelles orthopédiques avec des chaussures adaptées est nécessaire.

Une consultation chez le podologue est donc indispensable. Les semelles devront être portées en permanence dans toutes les chaussures aussi bien l’hiver que l’été. De plus, le surpoids et le port de charges, qui augmentent encore la pression au niveau des pieds, sont à proscrire impérativement. La station debout prolongée (coiffeur, hôtesse de l’air…), comme certains sports aggravent également cette situation.

Enfin, il faut se rappeler que le diabète ou des problèmes neurologiques peuvent induire une baisse de la sensibilité au niveau des pieds ce qui peut avoir de conséquences graves, parce que la personne n’a plus conscience des lésions et continue ses activités comme si de rien n’était…