• Bain de pied : les recettes de Michel Pierre

Bains de pieds et de mains : une cure thermale à domicile

Très banales dans notre société de confort, les eaux minérales que nous utilisons de nos jours comme boissons étaient employées autrefois uniquement en bains et considérées comme sacrées. Le bien-être procuré par ces eaux a construit le succès des centres thermaux, de la thalassothérapie ou de la balnéothérapie. Sans aller jusque-là, on peut toutefois retrouver chez soi une partie de ces bienfaits en pratiquant régulièrement des bains de pieds et de mains.


Leur effet consiste principalement à stimuler la circulation du sang vers les extrémités, le détournant ainsi des autres régions du corps où il provoque des troubles : congestion cérébrale, rhume, bronchite, jambes lourdes, retard des règles. Ces bains – que l’on pratiquera alternativement pour les mains et les pieds - se préparent avec les plantes adaptées en fonction du besoin.

Soulager les articulations, les vieilles douleurs :

  • Plantes utilisées : sommités de reine des prés, feuilles de frêne, feuilles de cassis, feuilles de bouleau, feuilles d’ortie piquante, plante de prêle… 50 grammes de chaque.
  • Indication : à pratiquer deux fois par jour tant que les douleurs persistent.

Bronches, rhumes :

  • Plantes utilisées : feuilles de thym, feuilles de serpolet, fleurs de mauve, fleurs de bouillon blanc, capillaire de Montpellier… 50 grammes de chaque
  • Indication : faire des bains chauds deux fois par jour jusqu’à amélioration.

Stimuler la circulation sanguine, soulager les jambes lourdes :

  • Plantes utilisées : feuilles de vigne rouge, feuilles d’hamamélis, sommités de millefeuilles, feuilles de noisetier, feuilles de noyer, feuilles d’ortie piquante… 50 grammes de chaque.
  • Indication : bains de pieds et de mains deux fois par jour. Durée : trois semaines par mois.

Se détendre, se relaxer :

  • Plantes utilisées : feuilles de mélisse, feuilles d’oranger, feuilles de marjolaine, sommités d’aubépine, plante de lotier corniculé, fleurs de lavande… 50 grammes de chaque.
  • Indication : le soir, une demi-heure avant le coucher.

 

 

Drainer, éliminer :

  • Plantes utilisées : plante de pensée sauvage, feuilles et racines de bardane, plante de fumeterre, feuilles et racines de pissenlit, plante de saponaire…. 50 grammes de chaque.
  • Indication : ces bains se font aux changements de saisons et surtout au printemps durant trois semaines. Arrêter une semaine puis recommencer.

Préparation : mettre deux bonnes poignées de plantes pour trois litres d’eau, faire bouillir 5 minutes, laisser infuser 10 minutes. Filtrer les plantes, utiliser la décoction obtenue. Cette solution se conserve trois à quatre jours, ne la jetez pas. Faites usage de ce même liquide pendant plusieurs jours en le réchauffant pour plus d’efficacité.

Prenez soin de vous reposer après ces bains pendant une demi-heure.

Ces mêmes plantes peuvent s’utiliser en bain complet et pour les mêmes actions. Dans ce cas déposer deux poignées de plantes dans un linge fin ou une gaze, fermez-le bien et déposez-le dans la baignoire en faisant couler votre bain. Pas trop chaud pour la circulation du sang, mais assez pour les autres soins. Profitez de ce sachet pour frictionner votre corps avec.

Pensez aussi au bain de siège

Favorisant l’élimination des toxines par les émonctoires naturels que sont les bronches, la peau, les voies urinaires et intestinales, le bain de siège est important pour redonner de l’énergie aux organismes les plus fatigués.
Ils peut se faire à l’eau claire tout simplement,ou avec les plantes citées plus haut, pour les mêmes soins.
Versez la décoction de plantes froides (ou de l’eau très froide) dans le bidet ou le fond de la baignoire, faites un bain de siège durant deux à cinq minutes. Allongez-vous ensuite une quinzaine de minutes.
Vous constaterez rapidement un meilleur fonctionnement des organes d’élimination.