• bilan-lipidique-cholesterol-soignez-vous.com

Le bilan lipidique

Le bilan lipidique ne s’analyse que sur une longue période et en faisant plusieurs mesures consécutives. Si vos résultats sont légèrement en dehors des valeurs de référence, cela ne signifie pas pour autant que vous êtes gravement malade.


Certaines graisses (lipides) sont utiles et même indispensables pour le bon fonctionnement de l’organisme. Cependant, il en est d’autres comme le cholestérol et les triglycérides, qui, lorsqu’elles sont en excès, se déposent à la longue sur les parois des artères (athérome) et finissent par les obstruer. Ce mécanisme est à l’origine des angines de poitrine (angor), des infarctus du myocarde et des artérites (artériopathies). La gravité potentielle de ces maladies explique pourquoi les médecins sur veillent si attentivement les valeurs de ces graisses.

La mesure du cholestérol

Le plus ancien examen effectué consistait à doser les lipides totaux (normales entre 4 et 7 gr/l). Mais il n’est plus guère utilisé actuellement.
En revanche, le cholestérol est extrêmement sur veillé. On distingue le cholestérol  total (cholestérolémie), le HDL cholestérol et le LDL cholestérol. Le principe étant que moins on a de LDL et plus on a de HDL, mieux c’est. Pour visualiser cela, on calcule le rapport LDL/HDL.
Il faut savoir qu’un taux de cholestérol ne sera guère modifié par les repas
consommés les jours précédents l’examen car le taux reflète la valeur moyenne du cholestérol des dernières semaines.

Les transporteurs du cholestérol

Il arrive que soient dosées les apoprotéines apo A1 et apo B. Ce sont les transporteurs du cholestérol. Ils donneront respective- ment une évaluation des HDL et LDL.
Ici encore, plus les apo B sont basses et plus apo A1 sont élevées, et mieux c’est pour le patient. Aussi est-il souvent procédé à un calcul du rapport apo B/apo A1.

Les triglycérides

Le bilan lipidique sera toujours complété par un dosage des triglycérides (triglycéridémie). Il est souvent négligé,
à tort car un taux élevé de triglycérides est aussi délétère pour l’organisme qu’une augmentation du cholestérol.
Les triglycérides sont très dépendants du régime alimentaire.

Ni trop ni trop peu

Si un excès de triglycérides ou de cholestérol est préjudiciable, une insuffisance de ces mêmes graisses l’est pareillement. Car le cholestérol fabriqué par le foie permet par exemple la fabrication de bon nombre de nos hormones. Une insuffisance de cholestérol retentirait donc sur nos hormones et par ce biais, sur nos émotions et notre comportement. Aussi le but du traitement n’est-il pas d’amener à « zéro » ces graisses, mais plutôt de les faire descendre à des valeurs normales. Par ailleurs, lorsqu’on découvre une augmentation de ces graisses, il convient de toujours commencer par un régime alimentaire et une activité physique pendant un ou deux mois. Et ce ne sera que si le taux demeure élevé qu’il faudra traiter à l’aide de remèdes. Car le régime seul ne suffit pas toujours. En effet, l’organisme aussi fabrique du cholestérol et le régime n’inter vient pas à ce niveau, contrairement aux médicaments

Ce qu'il faut lire

La mesure du taux de cholestérol n’a de sens que si elle est pratiquée plusieurs fois sur une longue période et que chaque mesure indique systématiquement des valeurs « anormales ». Ainsi, une mesure unique doit seulement orienter le patient vers un régime alimentaire, et pas vers un traitement lourd.

Vos résultats d’analyse en mains, le médecin va lire :

  • Le cholestérol total: c’est ce que le médecin regarde en premier. En dessous de 2 g/l, le médecin conclut immédiatement que vous n’avez pas de cholestérol (notons que cette norme n’a pas cessé de diminuer ces dernières années).
  • Si vous êtes au-dessus de 2 g/l, le médecin va regarder la mesure du HDL cholestérol qui correspond au « bon » cholestérol et qui doit être supérieur à 0,50 g/l, ou bien le rapport HDL/LDL qui doit se situer en dessous de 3,5.
  • Quant aux triglycérides, le dépassement des 1,5 g/l n’a rien de dramatique et peut facilement être corrigé par un simple régime.