Cancer du sein : en baisse grâce aux médecines alternatives!

Ce n’était pas arrivé depuis des années. Aux États-Unis, on observe depuis peu une baisse du nombre de nouveaux cancers du sein. Le nombre de cas nouveaux a chuté de 7 % entre 2002 et 2003 et les premiers chiffres indiquent que la tendance se poursuit en 2004.

Raison évoquée : la chute considérable du nombre de femmes ménopausées prenant un traitement hormonal substitutif (THS). Depuis 2002, suite à une étude affirmant que le THS augmentait le risque de cancer du sein, plus de 50 % des Américaines concernées ont arrêté le traitement.

Résultat : 14 000 cancers du sein en moins en 2003. En France, on n’observe rien de comparable pour le moment. Chez nous, les autorités de santé continuent de recommander le THS (avec certaines précautions) alors qu’on sait pourtant que 3 à 6 % des cancers du sein sont dus au THS (chiffres INSERM).

 

 

À lire :