D-mannose : un traitement naturel des infections des voies urinaires à E-coli

Les infections des voies urinaires sont relativement fréquentes surtout chez les femmes et nécessitent souvent la prise d’antibiotiques. Le D-Mannose est une alternative naturelle et efficace.


Comment se débarrasser des infections urinaires aiguës ou chroniques

La cystite est une maladie très fréquente chez les femmes et les jeunes filles. La plupart des cystites ont pour origine la contamination de l’urètre par une bactérie intestinale baptisée Escherishia coli. Ces infections s’appellent « urétrites ». Quand les bactéries se logent dans la vessie, c’est une cystite et lorsqu’elles atteignent les reins, c’est une « pyélonéphrite ». Une cystite chronique, ou mal soignée, peut être dangereuse car l’infection chronique des reins peut conduire à l’insuffisance rénale.

E-Coli, responsable de neuf cystites sur dix

E-coli est le germe responsable de 90 % des cystites alors qu’il fait partie de la flore normale de l’intestin.
Le traitement conventionnel des infections urinaires se fait au moyen d’antibiotiques qui ne sont pas toujours efficaces et qui induisent des effets secondaires (diarrhées, infections vaginales). En effet, les antibiotiques ne font pas de distinction entre les microbes à tuer et les bactéries amies nécessaires au bon équilibre de la flore intestinale et vaginale.

Battre la bactérie sur son propre terrain

D-Mannose est un sucre simple, cousin du glucose qui recouvre les cellules du tractus urinaire. On en trouve aussi en relativement grandes quantités dans les pêches, les pommes, les oranges et certaines baies telles que les myrtilles.
D-Mannose soigne plus de 90 % des cystites en 2 jours et sans tuer la moindre bactérie !
En effet, il existe un autre moyen pour éliminer E-coli du conduit urinaire, c’est de le battre sur son propre terrain.
Pour provoquer une cystite, la bactérie doit trouver un moyen d’adhérer aux cellules de la vessie et du conduit urinaire. Pour ce faire, elle utilise des petits poils appelés « franges » dont l’extrémité est constituée d’une glyco-protéine appelée lectine et programmée pour s’attacher à la première molécule de sucre mannose qu’elle rencontre. Or, les molécules de mannose (produites naturellement dans les cellules du conduit urinaire) recouvrent la surface des cellules du tractus urinaire. Ici, elles agissent comme « récepteurs » permettant à la frange de E-coli de se lier aux cellules urinaires à la manière d’un velcro. Sans ce lien aux cellules de mannose, chaque E-coli qui a atteint l’urètre, sera incapable de se fixer sur cette surface glissante et sera expulsé à la miction suivante.

Que se passe-t-il quand on se traite au D-mannose ?

Dans ce cas, ces petites molécules sucrées de D-mannose qu’E-Coli adore, sont présentes non seulement à la surface des cellules urinaires mais également dans l’urine. Il en résulte que la plupart des bactéries vont s’attacher au D-mannose flottant dans l’urine et seront éliminées par les urines. Les quelques E-coli qui parviennent à se fixer sur les molécules de D-mannose accrochées aux cellules seront des proies faciles pour les globules blancs et les autres agents du système immunitaire.

Mode d’utilisation

D-mannose ne traite que les infections urinaires à E-Coli.

  • En prévention : 1 cuillère à café dans un verre d’eau, 1 fois par jour.
  • Cystites aiguës : 1 cuillère à café dans un verre d’eau, toutes les 2 à 3 heures.
On constatera une réduction significative des symptômes dans les 24 heures et la disparition en 48 heures mais il faut continuer le traitement pendant 2 ou 3 jours après disparition des symptômes.
  • Cystites chroniques : 1 cuillère à café dans un verre d’eau, 3 fois par jour.

D-mannose ne présente aucun effet secondaire et il a bon goût. Grâce à son efficacité et à sa non-toxicité, les femmes, même enceintes, peuvent le prendre préventivement. Il est également recommandé aux enfants. Le produit est un peu cher mais permet de traiter en deux mois les cystites chroniques et de s’en débarrasser définitivement. S’il n’y a pas de résultat, c’est qu’il y a autre chose que E-Coli.

Info et points de Vente :

La Vie Naturelle
 Tél. : 0800 404 600
www.la-vie-naturelle.com

 

 

 

À découvrir :

 

 

 


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter en premier lieu un médecin pour établir un diagnostic. Vous pouvez également vous faire accompagner par un thérapeute en médecine complémentaire. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com