Alléguez... il en restera toujours quelque chose

Après avoir vidé les aliments de toute substance nutritive, les industriels de l’agroalimentaire ont eu, il y a une quinzaine d’années, l’idée géniale de les enrichir en vitamines et autres nutriments… et de les vendre plus cher. La technique a atteint aujourd’hui son apogée et donne lieu, en ce moment, à une surenchère d’allégations, toutes plus prometteuses les unes que les autres.


Au début, deux publics principaux étaient ciblés?: les enfants et les personnes âgées. Vitamine E pour les vieux, fer ou phosphore pour les jeunes… et calcium pour tout le monde ! Mais cela ne suffit plus, il faut maintenant que chacun y passe. Celle qui se trouve trop grosse, celui qui fait du cholestérol, le futur Alzheimer et l’ex-jeune-cadre-dynamique-qui-fatigue-un-peu. Il faut aussi que ce soit naturel : une goutte d’huile essentielle dans le liquide WC, une lichette de beurre de karité dans la crème de bronzage… La prochaine étape est déjà franchie : tout est désormais éthique, humanitaire ou au moins écolo. Consommer une bonne action, c’est encore meilleur pour la santé !

Profitant de ce brouhaha, les empoisonneurs d’hier passeront bientôt pour des bienfaiteurs de l’humanité. Qui saura, d’ici quelques années, repérer ces opportunistes ? Une seule solution : privilégier ceux, agriculteurs, producteurs ou gérants de magasins, qui ont choisi la voie de l’alimentation-santé depuis longtemps. à une époque où cela rapportait beaucoup plus d’ennuis que d’argent…


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.