• le pycnogénol contre la fatigue chronique

Pycnogénol : contre la fatigue chronique et la fibromyalgie

Issu de l’écorce de pin des Landes et mis au point après la seconde guerre mondiale, le Pygenol est un des plus puissants tueurs naturels de radicaux libres. Soluble dans l’eau, biodisponible, il a prouvé son efficacité contre le syndrome de fatigue chronique et la fibromyalgie.


C’est dans l’écorce du pin maritime des Landes (largement exempt d’herbicides et de pesticides) que l’on trouve l’un des plus puissants tueurs de radicaux libres qui existe actuellement. C’est le docteur Jacques Masquelier, professeur à l’Université de Bordeaux qui a fait cette découverte dans les années cinquante. L’idée lui a été soufflée par Jacques Cartier, qui, dans son journal avait consigné qu’un thé contenant de l’écorce de pin maritime avait permis à ses hommes d’éviter de mourir d’épuisement et du scorbut.

Quatre cents ans plus tard, Jacques Masquelier retrouve ce document et entame des recherches sur l’écorce de pin. Il en isolera, quelques années plus tard, une substance et brevètera le produit sous le nom de Pycnogenol. Ce produit est vendu en France et au Benelux sous le nom de Pygenol.

Environ 40 composants sont présents dans le Pygenol, en particulier des proanthocyanidines et des acides organiques. Tous ces composants sont biodisponibles (facilement absorbés par le circuit sanguin) et solubles dans l’eau. La propriété la plus intéressante de ce produit est sa capacité à franchir la barrière hémato-encéphalique qui est la défense naturelle du cerveau contre certains des composés qui circulent normalement dans le reste du corps sans lui porter préjudice mais qui risqueraient d’endommager les capillaires fragiles du cerveau, de la matière grise et des terminaisons nerveuses. Ces différentes propriétés le classent parmi les rares produits naturels à être capable d’intervenir à la racine même du Syndrome de Fatigue Chronique (SFC) et de son corollaire, la Fibromyalgie.

Le spectre de l’action de ce produit est très large : il améliore la circulation sanguine, protège la peau, augmente les capacités de récupération chez les sportifs et est même capable de recycler les vitamines C et E que nous absorbons, prolongeant ainsi leur activité anti-oxydante. Mais c’est sur la fatigue chronique et la fibromyalgie que ses effets sont les plus spectaculaires.

La plus récente des études consacrées à ce produit a donné des résultats étonnants : les participants atteints de SFC ont pris une dose de saturation de Pygenol pendant 6 semaines et l’on a pu constater une amélioration globale de l’ordre de 60 % du symptôme le plus débilitant de la maladie, la fatigue. Les fonctions du cerveau et les capacités cognitives des patients atteints du SFC s’étaient améliorées de 70 % ; la mémoire à court terme et le champ d’attention s’étaient accrus de 60 % et les perturbations du sommeil avaient diminué de 70 %. En résumé, les résultats cliniques après six semaines suggèrent une diminution marquée de la fatigue.

Pour obtenir un effet optimal, vous commencerez par prendre la dose de saturation (soit 1 gélule pour 12,5 kilogrammes de poids) pendant un mois (il vous faudra donc deux boîtes). Ensuite, et si les symptômes se sont nettement estompés, vous pourrez diviser la dose par deux. Il est recommandé d’absorber les gélules au moment des repas. Aucun effet secondaire n’a été rapporté à ce jour.

 

Où se procurer du Pycnogenol


La Vie Naturelle
Tél. : 0 800 40 46 00

Site : www.la-vie-naturelle.com

 

À lire :