Les crèmes maison: du « sur-mesure » pour votre peau

Réaliser ses produits de beauté n’offre pas plus de difficulté que de tester une nouvelle recette culinaire ! S’essayer à la fabrication de crèmes et de soins garantit en outre des produits d’excellente qualité. Comme pour faire la cuisine, il faut disposer d’un peu de temps et de place pour préparer ses crèmes. Un rendez-vous plaisir...

La plupart des produits cosmétiques sont des émulsions. L’émulsion est la dispersion stable d’un liquide dans un autre. On distingue l’émulsion eau dans l’huile, bien souvent des crèmes de nuit, et l’émulsion huile dans eau, des crèmes de jour et des crèmes de soin.

À la base : un émulsionnant

Il faut d'abord un émulsionnant c’est-à-dire un produit qui soit capable de fixer à la fois les corps gras et l'eau ou d’emprisonner des particules aqueuses dans une masse continue suffisamment compacte et cireuse ou crémeuse.
En cosmétique, les produits utilisés sont principalement chimiques, mais dans la nature, il en existe et facilement accessibles :

  • La lécithine d'œuf que l’on trouve dans le jaune d'œuf (peut être utilisé tel quel),
  • les savons (acides gras + sodium),
  • le sorbitol (sucre isolé d'abord dans les baies de frêne, mais il en existe dans de nombreuses algues et fruits tels que les cerises, les poires, les pommes…).

La fabrication

À cet émulsionnant, ajoutez du vinaigre de cidre ou des extraits de plantes avant d'incorporer une huile végétale (dans laquelle vous aurez préalablement ajouté les huiles essentielles choisies), en ayant soin d'additionner l'huile très lentement et en battant au fouet. Peu à peu, la consistance devient crémeuse.
Selon les compositions, ces crèmes sont plus ou moins stables et les phases peuvent se séparer lors de la conservation. Il faut donc fouetter à nouveau pour l'utilisation.
On peut également utiliser des gommes ou le mélange amidon, eau et glycérine chauffé à 105 à 110°C ou encore de la lanoline… dans lesquels on incorpore les autres ingrédients choisis.
Un autre procédé consiste à utiliser la cire d'abeilles, notamment pour la fabrication des crèmes de nuit qui sont plus grasses. Pour cela, chauffez la cire d’abeilles avec de l'huile végétale afin d’obtenir un mélange homogène (voir « Plantes et Santé » n°33). Lors du refroidissement, ajoutez doucement au mélange les extraits aqueux ou hydro-alcooliques souhaités.
Vous pouvez conserver vos crèmes à température ambiante, pendant environ deux ans.

Les différents ingrédients

Faites vous-même des tests pour adapter les formules et les consistances en fonction de vos besoins. Voici une liste d’ingrédients naturels nécessaires pour vos cosmétiques ou vos crèmes de soins :

  • Huiles végétales : amandes douces, avocat, germes de blé, jojoba, olive, d'onagre…
  • Pour les massages : huile de macadamia.
  • Huiles essentielles (les plus courantes) : lavande, géranium, millefeuille, cyprès, marjolaine, pamplemousse, romarin, mélaleuca, ylang-ylang.
  • Extraits hydro-alcooliques : algues marines, camomille, centella, consoude, ginkgo, hamamelis, marron d'Inde, propolis, vigne rouge, fruits ou légumes tels que l’abricot, le concombre…
  • Autres ingrédients utiles : b-carotène, vitamines A et E, gelée royale…

Une bonne formule de base

- Versez 20 g de lanoline et 40 g d'eau distillée dans un récipient. Bien mélanger puis ajoutez 20 g d'huile d'amande douce, 15 gouttes de macérat huileux de carotte (b-carotène et vitamine A) et 10 gouttes de vitamine E naturelle huileuse.
- Pour les peaux sèches, ajoutez 25 gouttes d'huile d'avocat,
- Pour les taches de vieillesse, ajoutez 15 gouttes d'huile essentielle de lavande.