Le miel bio et ses vertus

Le vrai miel bio est une denrée rare car les règles de certification sont particulièrement strictes en Europe.

En France, on dénombre à peine trois cents apiculteurs qui peuvent prétendre au label. Il ne faut donc pas s’étonner si le miel issu de l’agriculture biologique est relativement onéreux, mais à ce niveau de qualité, difficile de le lui reprocher.

À chaque miel son indication thérapeutique

Même si tous les miels ont des vertus similaires, certains sont plus indiqués pour des affections spécifiques.

  • Le miel d’acacia favorise la digestion chez l’enfant et l’adulte, puisqu’il est légèrement antispasmodique. Il soulage aussi les inflammations de la bouche et de la gorge.
  • Le miel de châtaignier est recommandé contre les maladies circulatoires et pour lutter contre la fatigue.
  • Le miel de lavande s’utilise comme antispasmodique et antiseptique. Il est recommandé contre les migraines et les insomnies.
  • Le miel de sapin agit contre les affections des voies respiratoires comme la bronchite, le rhume, la toux ou encore l’asthme.
  • Le miel de tilleul est sédatif, digestif et antispasmodique. Indiqué pour lutter contre l’obésité et l’insomnie, il est efficace contre les règles douloureuses.
  • Le miel de thym est antiseptique et un anti-infectieux. Il soigne les bronchites, les rhumes, la toux et soulage l’asthme.
  • Le miel de romarin soigne l’eczéma, stimule le foie, traite les ulcères.
  • Le miel de tournesol permet de faire baisser la fièvre.

La particularité d’un miel bio est son goût prononcé et bien spécifique. L’acacia est doux et floral, le châtaignier est fort et persistant, souvent très relevé et parfois légèrement amer. Le miel de lavande est lui plus fin, parfumé et délicat alors que le miel de sapin est plus aromatisé, avec une légère odeur de résine et une saveur assez douce, sans aucune amertume.

 

À lire :