L’estragon (Artemisia dracunculus)

L’estragon fait partie de la même famille que l’absinthe et que l’armoise. Les Grecs et les Romains le croyaient efficace contre les morsures de serpents. En Inde, le jus d'estragon et de fenouil était une boisson réservée aux souverains. Avicenne nous indique dans son «Canon de la médecine» que l'estragon était utilisé par les Arabes contre les morsures de vipères, la peste et le choléra. On le voit apparaître en France au 16ème siècle chez les moines car c'est l'une des rares plantes aromatiques à laquelle on n'attribue pas de vertus excitantes ou aphrodisiaques. L’estragon est traditionnellement utilisé pour calmer les rages de dents et en infusion, contre les insomnies.

Effet santé

Riche en iode, sels minéraux, vitamine A et C et en huiles essentielles (plus de 3%), l’estragon est vermifuge et diurétique. Pour ouvrir l’appétit, rien de tel que quelques feuilles d’estragon frais sur les légumes ou les poissons. Pour supprimer le hoquet, mâchez une feuille d’estragon. À ne pas confondre avec l’estragon de Russie, plus robuste mais inodore et sans saveur et renfermant moins de 0,1% d ’huile essentielle.

Autres recettes médicinales

En cas de digestion difficile, aérophagie, ballonnements, gastrite, une infusion d’estragon, ou quelques gouttes de liqueur d’estragon feront l’affaire.