• Le hoodia gordonii, plante de la minceur

Hoodia gordonii : la plante grasse qui fait maigrir

Les grands laboratoires pharmaceutiques s’intéressent depuis quelques années au hoodia, un cactus venu d’Afrique du sud dont les propriétés de coupe-faim dépassent la plupart des autres plantes recensées jusqu’ici. D’ici peu, les premières pilules amaigrissantes utilisant son principe actif, baptisé P-57, seront sur le marché. Mais pourquoi ne pas consommer plutôt directement la plante elle-même ?


Hoodia gordonii, est un cactus qui pousse naturellement dans la province du Cap Nord en Afrique du Sud. Il est cultivé par une ethnie de Bushmen, les « San ». Ces Bushmen, qui effectuent régulièrement de longues et éprouvantes campagnes de chasse dans le désert du Kalahari ont pris l'habitude de consommer du hoodia en mâchant sa tige, ce qui leur permet de rester pratiquement sans boire ni manger durant 3 ou 4 jours et de maintenir la vitalité nécessaire à leur activité.

Ces propriétés étonnantes n’ont pas tardé à attirer l’attention du Conseil sud-africain pour la recherche industrielle et scientifique, qui a breveté en 1995 la principale molécule active de ce cactus sous le nom de code P-57. Cette molécule agit directement sur la partie du cerveau contrôlant la satiété, comme le fait le glucose. Mais contrairement au glucose, cette molécule n'apporte aucune calorie ! Elle « trompe » donc le cerveau en lui laissant croire qu'il vient juste de manger. Les personnes qui ingèrent du hoodia n'ont donc tout simplement plus envie de manger, même à l'heure des repas.

Aucun effet secondaire

Depuis cette découverte, de très nombreux tests de laboratoire ont démontré la capacité du Hoodia gordonii à faire réduire la ration calorique ainsi que la masse corporelle. Une étude en double aveugle a par ailleurs été effectuée en 2001 auprès de 20 volontaires obèses. Elle a permis de constater une réduction d'apport calorique de 30 à 40 % chez ceux qui ont reçu du Hoodia gordonii !

Aucun effet secondaire, contrairement aux coupe-faim de synthèse, n'a été relevé, au cours de ces études, mais l’usage du hoodia doit cependant être réservé aux adultes et, par conséquent, déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

Comment l’utiliser

Toute perte de poids doit se faire de manière équilibrée et progressive et doit être vérifiée grâce à l'indice de masse corporelle (IMC) ou simplement la mesure régulière du tour de taille.  La consommation de hoodia (disponible en gélules) doit être associée à un régime sain, mais surtout pas un régime restrictif .

Il est fortement déconseillé, par exemple, de sauter des repas pour accélérer le processus d’amaigrissement, cela aurait un effet exactement inverse à celui recherché. Le cerveau, cessant d'être renseigné sur la production de réserves graisseuses, maintiendrait alors l'ordre de fabriquer des réserves, malgré le hoodia, afin de compenser la disette.