La laryngite virale

Une laryngite est caractérisée par une inflammation de l’arrière-gorge accompagnée par une fièvre aux environs de 38 °C à 38,5 °C, des douleurs de la gorge, une toux sèche et rebelle souvent nocturne avec quelquefois un enrouement pouvant aller jusqu’à une extinction de voix.


Certaines formes de laryngites peuvent être graves chez l’enfant comme la laryngite striduleuse (autrefois appelée faux croup). Il s’agit alors d’une véritable urgence médicale. Mais dans la laryngite banale, qui correspond à la plupart des formes adultes et à la grande majorité des cas infantiles, le traitement consistera en un antipyrétique (contre la fièvre) comme le paracétamol ou mieux l’aspirine, car il enlèvera aussi l’inflammation de la gorge.

  • Chez l’adulte, on conseillera de prendre de la vitamine C à croquer (4 à 5 comprimés par jour), des Granions de cuivre (3 ampoules par jour) et des Gouttes aux essences (20 gouttes 4 fois par jour) ou bien en cas d’enrouement de l’Arum triphyllum composé (20 gouttes 4 fois par jour).
     
  • Chez l’enfant, on préférera Hépar sulfur 15 CH (1 dose 2 fois par jour pendant 2 jours), associé à Belladonna 5 CH, Sambuccus 5 CH et Spongia 5 CH (3 granules de chaque toutes les 2 heures, jusqu’à amélioration des troubles), mais aussi avant 30 mois : Trophires nourrisson (1 suppositoire 2 fois par jour) et après 30 mois : les Gouttes aux essences (5 à 10 gouttes 4 fois par jour selon l’âge).
     
  • Enfin, quel que soit l’âge, le sirop Drosetux pourra calmer les toux rebelles (1 demi-cuillère à café à 1 cuillère à soupe 3 fois par jour, selon l’âge). Il faudra aussi penser à humidifier l’atmosphère des pièces avec des humidificateurs ou des récipients d’eau placés contre les radiateurs. Cela calme les irritations de la gorge et donc modère la toux. On pourra y adjoindre des huiles essentielles d’eucalyptus ou de l’Aromasol à diffuser dans la maison, qui sont de bons antiseptiques.