• soigner les maladies professionnelles

Les maladies professionnelles traitées par l'homéopathie

Beaucoup de pathologies courantes sont directement induites par l’activité professionnelle. Elles se divisent principalement en trois grands groupes : les affections posturales, les problèmes de stase veineuse et les intoxications. Le travail à mouvements répétitifs entraîne des traumatismes articulaires, des crampes et une rigidité musculaire (lombaires ou nuque). À l’opposé, un travail trop statique génère des troubles de la circulation sanguine liés à la stase veineuse, en particulier dans les membres inférieurs. Par ailleurs, diverses professions (ouvrier métallurgiste, artisan, dentiste…) sont exposées à l’inhalation de substances toxiques et par conséquent pathogènes. Toutes ces pathologies professionnelles peuvent trouver une réponse dans l’homéopathie.


Troubles dus à des traumatismes répétés

Ils se caractérisent par des courbatures, des traumatismes musculaires, des douleurs osseuses. Ils affectent les transporteurs, les déménageurs... ainsi que toute personne en contact régulier avec des machines-outils tenues à la main (marteaux piqueurs, tronçonneuses, scies sauteuses...).
Prendre selon le cas :

  • Micro traumatismes, crampes, raideurs, courbatures, en préventif et curatif : Arnica 5CH.
  • Fatigue musculaire : Sarcolactia acidum 5CH.
  • Tendinites chroniques ou ponctuelles : Ruta graveolens 5 CH,
    - si accentué par le mouvement : Brigonia 5CH.
    - si amélioré par le mouvement : Rux tox 5CH.
  • Douleur osseuse : Eupatorium et Aurum 5CH.

Stase veineuse

Les difficultés de circulation sanguine sont provoquées ou aggravées par la position assise prolongée, que ce soit au volant (chauffeur de taxi, routier, représentant de commerce) ou au bureau, et par la position statique debout (hôtesse, vendeuse…).

Dans tous les cas :

  • Prendre, en traitement général : hamamelis, vigne rouge et gingko, en teinture mère 6 DH (40 gouttes 3 fois par jour la première semaine, puis 20 gouttes).

Pour accélérer la rémission :
Accompagner le traitement veineux d’un traitement de fond drainant qui sera fonction du profil du patient (dans tous les cas la posologie est de 5CH 2 granules trois fois par jour).

  • Sepia : dominance active améliorée par l’activité brusque.
  • Pulsatil : stase veineuse améliorée par l’air frais, l’aération et les mouvements lents.
  • Lachesis : sujet amélioré par l’élimination (diarrhée, transpiration, vomissements) ; aggravé par la sédentarité et l’alcool qui favorisent des hématomes spontanés.
  • Lycopodium : sujet hépatique, qui a une mauvaise digestion, aggravé entre 16h et 20h.
  • Nux vomica : sujet auto-pollué par le café, les cigarettes et caractérisé par une activité professionnelle débordante mais trop sédentaire.

Intoxications

L’autre grande cause de pathologies professionnelles concerne les intoxications par absorption de vapeurs ou de particules d’agents pathogènes. Ceux-ci sont, le plus fréquemment :

  • Le mercure
    L’intoxication par le mercure menace essentiellement les dentistes et les personnes au contact de piles/batteries. Les symptômes sont une hypersensibilité, une haleine fétide, des tremblements, une marche à petits pas, un écrit petit, des problèmes urinaires… Le malade perd la mémoire, peut-être excité et/ou abattu.
    Prendre Mercurius solubilis : 5 CH, 2 granules 3 fois par jour.
  • Le plomb (inhalation, imprégnation)
    Ce toxique est présent dans divers secteurs industriels : métallurgie, fabrication d’accumulateurs et de batteries, récupération des métaux, oxydécoupage des tôles, soudage, métiers du bâtiment ou de l’armement.
    La toxicité du plomb se manifeste rapidement par de la constipation avec spasmes, des névralgies et de l’hypertension artérielle. Pour les femmes travaillant dans les secteurs à risque, le plomb peut affecter le développement foetal et retarder la croissance.
    Prendre Plumbum : 5CH, 2 granules trois fois par jour.
  • Manganèse
    L’intoxication chronique au manganèse touche essentiellement les personnes travaillant dans la métallurgie et la poterie, ainsi que les mineurs. Le manganèse est surtout dangereux lorsqu’il est inhalé suite à sa dispersion en poussière dans des espaces clos. Cet oxydant très puissant attaque principalement les cellules du système nerveux. Les symptômes d’une intoxication peuvent au début mimer ceux d’une maladie de Parkinson : tremblements des extrémités, raideur des membres, difficulté à effectuer des mouvements précis, voix rauque, troubles urinaires… Si l’intoxication perdure, la destruction des cellules déclenchera un parkinson.
    Prendre Manganum 5 CH et Mercurius solubilis 5 CH : 2 granules de chaque trois fois par jour.
  • L’aluminium
    L’aluminium est surtout absorbé par la peau, les poumons et le tractus intestinal. La toxicité de l’aluminium semble affecter les os (fragilité ou ostéoporose), les reins, l’estomac et le cerveau. Les recherches suggèrent qu’il peut aussi contribuer à la maladie d’Alzheimer, le parkinson, la démence et d’autres troubles neurologiques.
    Prendre Alumina 5 CH et Kalium Phosphoricum 5 CH, 2 granules de chaque 3 fois par jour.
  • L’amiante
    Cette matière dangereuse, qui a constitué l’essentiel des isolants du bâtiment, provoque des pathologies dégénératives de l’appareil respiratoire.
    En cas d’exposition prolongée : prendre Silicea 5 Ch 2 granules trois fois par jour.
 
par le Dr. Albert-Claude Quemoun