L’origan (Origanum vulgare)

Noms communs : thym du berger, marjolaine bâtarde.

Les feuilles de l'origan sont utilisées depuis l’antiquité comme condiment dans les salades et autres plats. On se servait des sommités fleuries pour faire des tisanes (thé rouge), pour aromatiser la bière (en Suède) et pour teinter en rouge-brun la laine. Dans les campagnes, les feuilles séchées étaient fumées en guise de tabac. Les essences d’origan étaient utilisées par les Romains comme antispasmodique, expectorant et tonique. Dédié à Aphrodite, l’origan entrait dans la fabrication des « charmes amoureux ».

  • Effet santé

Ses composants (essences de thymol et de carvacrol, tanins, glucoside, caféine, flavonoïdes-antioxydants antiradicaux libres) en font un bon antiseptique des voies respiratoires (bronchites) et un bon remède contre les aérophagies.

  • Recettes médicinales

- Onguent (massage contre douleurs rhumatismales) : 100 g d’origan frais ou sec
1/2 h au bain marie avec un 1/2 l d’huile d’olive. Filtrer avec un linge sec.

- Feuilles fraîches (maux de tête, torticolis) : écraser les feuilles entre les doigts et masser les tempes et le front, le cou.

- Infusion (fluidifie les secrétions bronchiques, soulage les toux d’irritation) : laisser infuser 10 mn 40 g de sommités fleuries sèches et émiettées dans 1 l d’eau bouillante. Une tasse après les repas principaux.

- Bain (fatigue musculaire) : ajouter l’infusion à l’eau du bain.

  • Recettes médicinales

On peut se procurer de l'huile essentielle d'origan mais il faut l'employer avec précaution car elle peut être dangereuse à haute dose.

Il exsite aussi de l'huile d'origan qui a de multiples propriétés (voir cet article dans alternativesante.fr)