• Traitement naturel de la bronchiolite

Traiter la bronchiolite du nourrisson avec l'homéopathie

La bronchiolite aiguë du nourrisson est une infection virale respiratoire épidémique qui sévit dans l’hémisphère nord entre octobre et mars avec un pic en novembre- décembre. Sa fréquence est particulièrement élevée : près de 30 % des enfants de moins de 24 mois en sont atteints.


Le terme de bronchiolite englobe toutes les bronchopathies obstructives liées souvent au Virus respiratoire syncytial (VRS). Mais d’autres germes peuvent être en cause (para-influenzae).

  • Le virus se transmet soit par les sécrétions contaminées, soit par toux ou « jetage » rhino-pharyngé avec éternuement, soit encore indirectement par les mains, des mouchoirs ou des jouets souillés. Il survit 30 mn sur la peau et 6 à 7 h sur les objets et le linge.
  • La période d’incubation est de 2 à 8 jours et l’élimination du virus dure en général 8 jours mais peut se prolonger jusqu’à 4 semaines avec persistance de symptômes d’hyper-réactivité bronchique (HRB) à type de toux ou dyspnée asthmatiforme avec syndrome du « bébé siffleur ».

Homéopathie

Dans cette affection, l’homéopathie est d’une efficacité incontestable.

Traitement pour 24 h

  • Ipeca 5 CH : 10 granules à faire fondre dans un petit biberon d’eau et à donner en 4 fois dans la journée (sur les symptômes de spasmes, dyspnée, sibilances, langue propre).
  • Antimonium tartaricum 5 CH : 10 granules à faire fondre dans un petit biberon d’eau et à donner en 4 fois dans la journée (si aggravation de l’encombrement).
  • Aviaire 9 CH : une dose unique le soir dans un peu d’eau (sur les antécédents infectieux ORL).

Nota Bene : Il est inutile, voire nocif, de commencer les séances de kinésithérapie au stade inflammatoire.

 

Traitement pour 3 jours

  • Alterner Ipeca 5 CH et Antimonium tartaricum 5 CH aux mêmes posologies. Les séances de kinésithérapie peuvent commencer.

Les médicaments du spasme

  • Spasme et dyspnée. Le nourrisson garde les poings serrés : Cuprum metallicum 5 CH.
  • Quintes asphyxiantes aggravées vers minuit, obstruction nasale : Sambucus 5 CH.
  • Toux rauque et sifflante aggravée couché : Spongia 5 CH.
  • Toux suffoquante : Ethyl sulfur dichloratum (ypérite) 5 CH.

Donner tous ces remèdes homéopathiques à raison de 5 granules 3 à 6 fois par jour, jusqu’à amélioration.

Pour découvrir d'autres traitement homéopathiques et deux formules d'huiles essentielles spécialement formulées pour les bébés, rendez-vous sur cet darticle d'alternativesante.fr

 

Nous vous recommandons de vous faire accompagner par un thérapeute pour vérifier que ce complément est compatible avec votre état de santé ou avec vos traitements en cours.

Et quel que soit votre état de santé, les conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliuqez sur un des liens ci-dessous.