• bimont-artemisia

Cancer, plantes et médecine chinoise

En dehors de la chimiothérapie ou de la radiothérapie, n’y aurait-il pas une autre voie ? Pour la médecine traditionnelle chinoise, le cancer est considéré comme la manifestation d'un déséquilibre fondamental. La tumeur est "la branche la plus élevée" de la maladie, pas sa "racine". Explications…


Quelles sont les causes du cancer selon la MTC ?

Selon la médecine chinoise, il n’est pas question de maladies à traiter. On soigne le patient et non la maladie. Le cancer n’échappe pas à cette règle et résulte d’un déséquilibre énergétique fondamental. Chaque individu peut avoir un déséquilibre différent menant à ce qui semble être le même type de cancer. Quant à la tumeur, ce n’est pas l’origine (racine) de la maladie, mais sa branche la plus élevée.

Bien sûr, il existe des facteurs déclencheurs. Ceux-ci peuvent être d’origine externe : l’accumulation de toxines et autres facteurs nocifs environnementaux, ou d’origine interne : les émotions non extériorisées, une mauvaise hygiène alimentaire ou de vie, l'endommagement des organes. Deux indications principales en médecine chinoise sont la stagnation du Sang et le blocage ou accumulation du Qi, l'énergie vitale qui circule dans les méridiens du corps. Une faiblesse énergétique du Rein va aussi causer une difficulté à éliminer les toxines et une faiblesse du système immunitaire. En ce qui concerne les tumeurs plus précisément, celles-ci sont dues à l’accumulation d’Humidité, causant des mucosités (nodules, kystes, tumeurs).

Cette médecine ancestrale soigne-t-elle le cancer ?

Grâce à la phytothérapie et l’acupuncture, la médecine traditionnelle chinoise permet d’agir sur la pathologie ou d’accompagner un traitement conventionnel (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie). Bien sûr, cela dépend du stade d’avancée de la maladie. De manière générale, la médecine chinoise permet de soutenir le « terrain » et de renforcer la capacité de l’individu à lutter contre la maladie. Le Qi Gong, qui est l’un des piliers de cette médecine, peut aussi aider à supporter les traitements. En Chine, les deux médecines travaillent généralement ensemble : la médecine occidentale porte le traitement d’attaque (chimiothérapie, radiothérapie, chirurgie) tandis que la médecine traditionnelle chinoise porte le traitement de soutien.

Zoom sur l’artemisia annua, la plante chinoise anti-cancer

Il existe une plante, faisant partie de la pharmacopée chinoise depuis des millénaires, dont les effets anti-cancer ont été révélées par de récentes études : l’artemisia annua (armoise annuelle). Utilisée au départ pour lutter contre le paludisme (et révélée par le Prix Nobel de médecine 2015, la Chinoise Youyou Tu), des chercheurs américains se sont intéressés à l’effet de l’artémisine, la substance active de la plante, sur le cancer.

La Revue des Sciences de la Vie (USA) a présenté cette vaste étude menée par les Drs Narenda Singh et Henry Lai de l’Université de Washington. Il a été découvert que l’artémisine pouvait détruire rapidement près de 30% des cellules cancéreuses du poumon. Mais en la combinant avec du fer, elle éradique jusqu’à 98% des cellules cancéreuses, en seulement 16 heures. Fait particulier, la consommation de cette plante n’a aucun impact sur les cellules pulmonaires saines en raison du fer qui se joint sélectivement au tissu cancérisé, ceci favorisant l’attaque ciblée de l’artémisine. Une autre étude a été menée sur des échantillons de tumeurs mammaires cancéreuses in vitro, avec un taux de 75 % de destruction du cancer après seulement 8 heures et presque 100% en seulement 24 heures. Depuis, de nombreuses expériences ont été menées sur différents cancers et jusqu’à présent elles ont toutes prouvé que l’artémisine combinée au fer détruisait sélectivement les tumeurs cancéreuses, ce qui a fait définir l’artémisine par le Dr Len Saput, comme « une bombe intelligente pour le cancer ».

Où trouver l’artemisia annua ? Cette plante est disponible sur le site des Laboratoires Bimont, spécialiste français de la pharmacopée chinoise.


Ces conseils ne vous dispensent pas de consulter un thérapeute des médecines alternatives. Pour en trouver un près de chez vous, rendez-vous sur annuaire-therapeutes.com

Pour accéder directement à une liste de naturopathes dans les plus grandes villes, cliquez sur un des liens ci-dessous.