Se rendormir est un art

Dans la publication "Santé Yoga (n° 27, daté mars 2003), André Van Lysebeth donnait des conseils pour se rendormir naturellement. En voici quelques autres – en position couchée. Testez et trouvez ceux qui vous conviennent le mieux.

- Position couchée

en-forme.gif

• Demeurez dans votre lit, en position couchée sur le dos. Relâchez si possible mâchoires et paupières. C’est Nidrasana, la posture du sommeil.
• Pendant quelques instants, prenez conscience de votre position, pieds à l’abandon (à 10 h 10 !) mains relâchées.
• Sentez les principaux points d’appui de votre corps : talons, mollets, cuisses, fesses, dos, tête, bras, mains.
• Reprenez plusieurs fois avec la sensation de vous
alourdir, de vous « mouler » dans votre matelas.
• Puis attachez-vous à votre respiration par le nez, en insistant sur l’expiration qui doit être deux à trois fois plus longue que l’inspiration.
• Si des pensées parasites surgissent, ne vous en inquiétez pas. Laissez passer et ramenez l’attention sur le souffle : fraîcheur de l’air à l’inspiration, tiédeur à l’expiration.

- Respiration abdominale

• Sentez la manifestation du souffle au niveau du nombril qui se soulève à l’inspiration et s’abaisse très lentement à l’expiration.
• Mini-pause avant d’inspirer à nouveau.
• Reprenez. Si ça se trouve, vous bâillerez et vous rendormirez sans vous en rendre compte…

- Respiration « interne »

• Sentez, percevez que lorsque vous inspirez, l’air pénètre par la plante des pieds, monte le long des jambes et jusqu’aux épaules.
• Sentez, percevez que lorsque vous expirez, l’air descend par les bras, les mains, le bout des doigts (il est possible de sentir de la chaleur à ce niveau). Reprenez plusieurs fois.
• Puis inversez : l’air pénètre par les mains jusqu’aux épaules et redescend par les jambes et les pieds en rejetant, éliminant l’agitation mentale (s’il y en a…).

- Respiration « interne lunaire »

• Même processus que le précédent, mais en utilisant seulement le côté gauche du corps. Et – à l’essai – en tournant la tête à droite, ce qui dégage la narine gauche.

Conseil :
• Essayez de dormir la tête au nord.
• Pensez à prendre une infusion de lavande ou de tilleul avant de vous coucher.

Note : Selon les lois de l’acupuncture, l’énergie chi (prana pour le yoga) pénètre le méridien du poumon vers 3 heures du matin et jusqu’à 5 heures Ce qui pourrait expliquer les réveils brutaux. Ce serait l’heure idéale pour les exercices de respiration (ce que font les yogis), mais aussi l’heure de la crise d’asthme si l’énergie se bloque.
À partir de 5 heures, le chi pénètre les onze autres méridiens pour faire le tour des organes de 2 heures en 2 heures. Ce circuit porte le nom d’horloge chinoise.

Clara Truchot