Une plante chinoise contre les cheveux blancs

Dans la médecine traditionnelle Chinoise, il est dit que le sang accompagne l’énergie (ou Tchi) jusqu’au bout des cheveux. La perte et l'apparition des cheveux blancs se produisent, selon les praticiens traditionnels, lorsque la qualité du sang baisse ou que l’arrivée de l’énergie diminue.

La plante nommée « Ho Shou Wu », dont la traduction littérale est « cheveux noirs », tient son nom de l’une de ses propriétés observées sur certaines populations chinoises durant plusieurs générations. Elle est réputée pour lutter contre la dépigmentation du cheveu et réguler les sécrétions des bulbes capillaires responsables du phénomène « cheveux gras ». La chute de cheveux est également atténuée et des praticiens chinois expérimentés n’hésitent pas à dire que les premiers signes de la repousse sont constatés après un mois seulement !

Au moment où la chevelure et la barbe, pour les hommes, deviennent « poivre et sel » et que des cheveux blancs apparaissent chez les femmes, la prise de « cheveux noirs » va ralentir les premiers signes visibles de l’âge.

Son action contre le vieillissement ne se manifeste pas uniquement sur les cheveux. Ses effets fortifiants et revitalisants se font également sentir sur l’ensemble du corps.

Cette racine n’est commercialisée que dans certaines boutiques spécialisées en pharmacopée chinoise. Elle se présente généralement sous forme de comprimés ou de poudre, que l’on prend alors en infusion, une fois par jour pendant un mois au moins. Cure à renouveler trois ou quatre fois par an.

 

 

 

Pour commander le Ho Shou Wu (boîte de 100 comprimés) :

L'Orient-Bimont
BP 30
26160 La Begude de Mazenc
Tél : 0 892 436 792

Produits disponibles sur : www.la-vie-naturelle.com

 

 

A lire :