Traiter les allergies

L’ALIMENTATION À BIEN SOIGNER

En BioSanté, l’organe qui gère les mécanismes des allergies, c’est la rate (associée au pancréas et à l’estomac). Dans la médecine traditionnelle chinoise, c’est l’organe de l’adaptation. Et pour prolonger l’idée, c’est lorsque l’adaptation, digestive, psychologique, etc., n’est plus possible que l’allergie apparaît.

Certes il existe des solutions naturelles pour traiter les désagréments des allergies, mais l’idéal reste d’augmenter et renforcer les défenses immunitaires. Ce renfort passe impérativement par l’intégrité des muqueuses intestinales (de son microbiote).

L’alimentation joue un rôle déterminant dans l’apparition des allergies. De nombreux aliments sont pointés du doigt en tant qu’allergènes majeurs, les fraises, les cacahuètes, les poissons et fromages bleus et bien d’autres encore. Mais en réalité, c’est l’ensemble de la chaîne agroalimentaire qui est responsable. Celle-ci distribue des produits qui ont tous subi des traitements chimiques, et qui sont, de fait, mal assimilés par nos intestins quand ils ne sont pas carrément nocifs. Évidemment, consommez des produits issus de l’agriculture biologique. (française, quand c’est possible). Autre point important : les principaux acteurs des allergies sont le lait de vache et les produits laitiers industriels ainsi que tous les sucres raffinés. Éliminer de votre alimentation ces deux catégories de produits, c’est réduire de 90% vos risques d’allergies.

 

D’AUTRES TRAITEMENTS

Phytothérapie

Certaines plantes augmentent et renforcent sensiblement le système immunitaire. Nous pouvons citer le shiitaké, la papaye fermentée (antioxydant de premier ordre), l’échinacée. Mais retenez bien la piste essentielle qui consiste à restaurer ou redynamiser la flore intestinale. Deux cures annuelles (fin de l’été et début du printemps) sont recommandées. Des pré et probiotiques associés obligatoirement aux fructo-oligosaccharides, sont la base de ce traitement. Les oméga 3 sont très présents dans le traitement des allergies (gestion du stress) sous forme d’huile de poisson (saumon, flétan), d’huile végétale (périlla) ou bien de chocolat noir (comme l’Omégachoco de J.-C. Berton).

Huiles essentielles

Les huiles essentielles comme la tanaisie, l’estragon, la camomille matricaire sont d’une efficacité immédiate dans ces allergies (1 à 3 gouttes, 21 jours pour un adulte).

Homéopathie

• L’homéopathie agit sur le terrain avec Poumon histamine (en cas de crise ou en préventif), Urtica urens (urticaire), Allium cepa (rhinite), Sabadilla (éternuements) en 9 CH, 3 granules toutes les dix minutes jusqu’à disparition de la crise ou en préventif (3 granules trois fois par jour pen- dant deux mois).

Appliquer l’intégralité de ce programme conseils en BioSanté, c’est s’assurer de fermer la porte aux mécanismes des allergies de façon définitive.