• Des patchs pour se détoxiner par les pieds

Patch Kinotakara : détoxiner le corps par les pieds

Selon le calendrier lunaire chinois, le printemps a commencé le 17 février. En Orient comme en Occident, cette saison est propice à une cure d’élimination des toxines accumulées durant l’hiver. Pour ce faire, des Japonais ont mis au point une méthode originale : des patchs drainants à appliquer sur la plante des pieds.


Pour l’organisme, le grand nettoyage de printemps passe par une cure de drainage qui permet d’éliminer les toxines et les surcharges pondérales accumulées durant l’hiver.

Une formule simple, qui a cours depuis des années au Japon et qui vient d’arriver en Europe, consiste en l’application nocturne de patchs sous les pieds.

Ces patchs ont été élaborés par deux chercheurs japonais qui ont, durant vingt ans, cherché à comprendre comment les arbres arrivaient à extraire efficacement les substances nutritives de leur environnement pour s’assurer croissance et longévité.

Après de nombreuses recherches et recoupements, ils ont découvert que le secret de longévité de certains arbres venait de l’acide pyroligneux, appelé plus communément « vinaigre de bois », qui est extrait de la résine d’arbres, tel le chêne.
Ils ont déduit que si ce « vinaigre » pouvait filtrer les bonnes substances pour l’arbre et les acheminer dans ses moindres ramifications, tout en évacuant ou en laissant de côté les substances toxiques, il devait pouvoir agir de même pour l’homme.

Blanc le soir, noir au réveil

Dès les premiers essais sur des sujets humains, en application externe, le docteur Itsuko Kawase s’est aperçu que le vinaigre d’arbre pouvait agir comme une éponge, en aspirant les impuretés du corps et en activant le processus de détoxication de l’organisme. Au fur et à mesure des expérimentations, la formule a été enrichie de « vinaigres » de plusieurs essences d’arbres – sakura (cerisier sauvage du Japon), hêtre… – et d’autres composants qui renforcent l’effet drainant. On y trouve désormais du chitosan (un extrait de carapace de crabe), de la tourmaline (une pierre semi-précieuse du Brésil), de la poudre de perle, de la silice pure et de l’acide glycol (un acide végétal).

On peut vérifier très facilement le travail détoxinant des patchs. Ils sont blancs et s’appliquent le soir au coucher sur la plante des pieds. Le matin au réveil, après au minimum huit heures de pose, les patchs sont devenus noirs des impuretés et des toxines qu’ils drainent. Les utilisateurs rapportent des variations de couleur du brun au vert foncé à mesure de l’application. Selon les besoins de chacun, le temps de la cure peut durer de trois semaines à trois mois. Tant que les patchs virent au sombre, c’est que des toxines sont extirpées…

Sur les points d’acupuncture

La zone d’application n’a pas été choisie au hasard. Les pieds concentrent soixante des trois cent soixante points de réflexologie du corps. Ce sont ces points qui sont stimulés en acupuncture, soit avec les doigts (acupression) soit avec des aiguilles.

Les pieds sont considérés en médecine orientale comme un second cœur. Leur entretien et leur santé a un retentissement sur tous les organes et toutes les fonctions du corps. En plaçant les patchs sous la plante des pieds et en stimulant ainsi les points de réflexologie, c’est un drainage et une stimulation de l’ensemble du corps qui s’effectue.
D’après les utilisateurs, après une cure de patchs, on se sent comme après un jeûne… Le corps est revitalisé, l’irrigation sanguine améliorée et le sommeil stabilisé.

Vous pouvez appliquer le patch, qui sera tout à fait actif, sur d’autres parties du corps que les pieds, comme un endroit enflé ou douloureux, par exemple, les épaules, le cou, le dos ou sous les genoux, les poignets, les coudes ou les chevilles. Si vous appliquez le patch sur une partie grasse ou en mouvement, vous pouvez, pour maintenir le patch en contact avec la peau, le soutenir avec un pansement médical adhésif.

• Patchs Kinotakara (une boîte de 10 patchs : 50 euros).
Bien et Bio
9, rue du Verger
44120 Vertou
Tél. : 0 825 700 733
ou par correspondance chez www.bien-et-bio.com
Email : contact@bien-et-bio.com