Les cataplasmes : une plante, un linge et c’est tout !

Le cataplasme est sans doute, avec la tisane, l’une des plus anciennes formes d’utilisation des plantes médicinales. On en trouve la trace chez les homo-sapiens et, dans toutes les grandes civilisations, en particulier chez les Égyptiens qui en avaient fait une véritable science. Voici quelques recettes simples qui soulageront bien des maux.


Rien de plus simple que de réaliser un cataplasme. La difficulté ne se situe pas, en effet, dans la technique de fabrication qui consiste à appliquer les plantes choisies, en pâte ou enveloppées dans de la gaze et maintenues par une bande, sur la zone concernée. Tout l’art du cataplasme est de choisir les plantes appropriées. En voici cinq (mais il y en a bien d’autres) qui vous permetront de traiter de nombreuses affections.

La moutarde  pour la toux

C’est le plus connu des cataplasmes. À l'époque romaine, on employait le cataplasme de moutarde pour soigner les morsures de serpents ou de scorpions. Aujourd’hui, on applique un cataplasme, composé de farine de moutarde (graines pilées) mélangée à de la farine de son, sur le thorax pour décongestionner les voies respiratoires. Ne pas utiliser chez les enfants de moins de 15 ans car la sensation de chaleur provoquée par la moutarde est intense.
Mélanger 25 g de farine de moutarde et 25 g de son, ajouter quelques gouttes d'eau afin d'obtenir une pâte.
Étaler cette pâte sur la région à soigner sans oublier de l'enduire avant d'onguent ou de corps gras.

La mauve pour la peau

Le cataplasme de mauve a la réputation de soigner les furoncles et de nettoyer les peaux sujettes à l’acné. Mais on l’utilise aussi beaucoup pour son action anti-névralgique (donc pour les douleurs aiguës siégeant sur le trajet d'un nerf sensitif) et pour son action anti-inflammatoire (blessures, plaies infectées).
Poser directement les feuilles de mauve fraîches ou séchées en cataplasmes chauds sur la région douloureuse ou à traiter, le soir avant de s’endormir.

Le choux vert pour les rhumatismes

On ne sait si les vertus du chou sont réellement utiles dans ce cataplasme où la chaleur semble le facteur de soulagement le plus important. On le recommande dans de nombreuses traditions populaires pour les douleurs articulaires, les foulures ou les entorses.
Mettre la feuille de chou vert dans le four ou sur une bouilloire pour qu’elle soit chaude mais sans la faire sécher. On l’applique simplement sur l’endroit douloureux. Une vielle recette de rebouteux recommande de met-tre des feuilles de choux crues sans les faire chauffer, directement sur la plante des pieds, dans les chaussettes et de les garder toute la nuit. On accompagnera ce traitement d’un bouillon de choux (4 ou 5 feuilles dans une casserole d’eau), afin que les douleurs, dans tout le corps, s’évanouissent.

La feuille de bouleau pour les reins

En phytothérapie, on utilise la feuille de bouleau en poudre pour faciliter les fonctions d'élimination rénales et digestives. C’est pour son action sur les reins, et en particulier pour soulager les lumbagos que l’on emploie le cataplasme de jeunes feuilles de bouleau.
Ce cataplasme ne nécessite aucune préparation particulière. Il suffit d’enfermer les feuilles fraîches dans un sac (si ce n’est pas la saison, les feuilles sèches, légèrement humidifiées peuvent faire l’affaire) et de se coucher dessus au niveau des reins.

Les grains d’avoine pour les maux de gorge

Le cataplasme d’avoine est un remède ancien que l’on appliquait aux hommes et au bétail en cas de refroidissement. On le conseille aujourd’hui principalement pour les affections attribués au froid, aux courants d’air, à la pluie, à l’humidité et plus particulièrement pour les maux de gorge (mais pas pour les angines pour lesquelles il faut plutôt utiliser un linge mouillé et froid noué autour du cou), mais aussi les douleurs lombaires.
Faire chauffer les grains d’avoine dans une poêle, les répandre sur un morceau de linge, rouler et appliquer sur la gorge ou les reins.

 

—————————————
Dès le mois de juin, ceuillez les fleurs de mauve (à ne pas confondre avec le lavatère) pour les appliquer directement sur votre visage. Ce cataplasme nettoie la peau. Il peut aussi réduire les douleurs aiguës.