• Le yoga contre la constipation

Le Yoga pour en finir avec la constipation

La constipation est une source importante de toxines pour l’ensemble de l’organisme et peut être à l’origine de nombreux problèmes. Plusieurs facteurs peuvent la provoquer : le stress, le manque d’activités physiques, la paresse intestinale, une mauvaise alimentation, un mauvais sommeil, des agents microbiens. Si les causes de la constipation sont multiples, le processus d’excrétion est toujours le même, il dépend d’apana vayu. D’après le yoga, les fonctions physiologiques sont assurées par cinq types d’énergie, les vayu.


  • Prana vayu : assure la respiration et les fonctions cardiaques. Situé dans la cage thoracique.
  • Apana vayu : assure l’excrétion, et les fonctions sexuelles et reproductives. Situé des organes sexuels au nombril.
  • Samana vayu : s’occupe de l’assimilation et du feu digestif. Situé du nombril jusqu’au début de la cage thoracique.
  • Uddana vayu : s’occupe des fonctions cérébrales. Situé de la gorge au sommet du crâne.
  • Vyana vayu : assure la cohésion des cellules et l’harmonie des fonctions physiologiques. Situé dans tout le corps.

Ces vayu sont étroitement liés et fonctionnent en interdépendance.
Lorsque prana vayu est correctement activé, par les exercices de souffle par exemple, il augmente et stimule apana vayu ; lui même stimule samana vayu, qui active uddana vayu, ce qui renforce vyana vayu.

En réglant et en activant prana vayu (la respiration), tous les autres vayu, les autres fonctions sont améliorées. Il suffirait donc de respirer correctement pour annuler la constipation. Dans ce sens, et sans chercher bien loin, le jogging devient un exercice particulièrement intéressant, d’autant plus que les jambes activent la circulation dans le bas-ventre. Le corps est fait pour fonctionner : plus nous sommes sédentaires moins l’organisme est performant.

Il n’y a pas de yogis constipés

Bien souvent, la constipation est due au stress. Ce stress met le plexus solaire en tension :

– Le diaphragme se bloque et il ne peut plus agir sur les organes de l’assimilation, du coup le feu digestif se réduit et les matières à évacuer sont plus lourdes.

– Le système nerveux se dérègle car la respiration est courte et rapide.

L’un des premiers objectifs du hatha yoga est de purifier le corps de ses toxines et d’améliorer ses fonctions, notamment la respiration, le sommeil, et l’excrétion. Il élimine la constipation en quelques séances car il procure une grande détente (condition indispensable à l’évacuation), il active la respiration et tous les vayu. Il n’y a pas de yogis constipés.

Les solutions du hatha yoga

Beaucoup de techniques du hatha yoga éliminent la constipation.

  • Postures :

– Les flexions comme la Pince, toutes les postures où le ventre est plaqué contre les cuisses : la Pince, cuisses pressées sur le ventre à l’aide des bras. Le Fœtus, avec ou sans les poings dans le ventre.
Ces postures activent directement apana vayu.

– Les cambrures. Par l’étirement du plexus solaire, le stress est évacué, le sommeil est meilleur, le système nerveux se régule, le nerf vague se détend.
Les cambrures activent prana vayu qui lui-même stimule apana et ainsi de suite.

– Les torsions. Elles agissent principalement sur samana vayu, mais elles sont efficaces aussi pour combattre la constipation, si on les commence en pressant en premier le côté droit du ventre, ensuite le gauche.

– Les postures inversées. Chandelle et Charrue, (pas sirshasana) : par le renouvellement de la masse sanguine au niveau du ventre, les postures inversées sont très efficaces, rapides et radicales.

– Nauli. Exercice très puissant, sans doute le plus efficace, mais un peu plus difficile à réaliser. À défaut, on peut pratiquer avec de gros bénéfices l’exercice de préparation à nauli : Agnisar kriya : "Videz l’air des poumons, puis, sans reprendre votre souffle, rétractez la paroi abdominale, sans contracter les abdominaux (uddyana bandha) puis, durant cette rétention de souffle, relâchez et rétractez plusieurs fois de suite la paroi abdominale, reprenez votre souffle… et recommencez. Pratiquez 10 cycles. "

La respiration yogique complète :

Respiration calme et profonde, en prenant soin, pendant l’inspiration, de remplir la totalité des poumons du bas vers le haut, lentement. À l’expiration, redescendre du haut vers le bas, lentement. Plus c’est lent, calme et confortable, meilleur c’est. Pratiquez 10 mn.