Le Stévia pour échapper au sucre-poison

Les Français consomment trop de sucre. C’est ce que démontrent plusieurs études récentes,stevia.gif qui aboutissent toutes au même constat alarmant : un adulte consomme, aujourd’hui, 16 morceaux de sucre par jour et un adolescent en ingère pas moins de vingt !

À l’état brut, lorsqu’on l’extrait de la canne ou de la betterave, le sucre possède encore quelques qualités nutritives parce qu’il contient vitamines, sels minéraux et oligo-éléments. Mais une fois raffiné, il est aussi éloigné de la forme originelle que l’enfer l’est du paradis.

On présente souvent le sucre roux ou le sucre brun comme alternative au poison qu’est le sucre blanc raffiné. Il s’agit d’une erreur. Le sucre roux vendu en magasin diététique, peut-être moins dévitalisé que le blanc est encore trop concentré, quant au sucre brun, ce n’est rien d’autre que du sucre blanc déguisé auquel on a rajouté 10% de mélasse.

La seule solution pour conserver le goût du sucre sans être atteint par son poison nous est fournie par une plante, le Stévia. Les Indiens Guarani d’Amérique du Sud employaient les feuilles de Stévia pour édulcorer leurs infusions de plantes. Au Brésil et au Paraguay, on l’utilise depuis toujours en cuisine.

Cependant, il a fallu attendre le début du XXème siècle pour qu’on commence réellement à s’intéresser à ses puissants glucosides (substances végétales cristallines qui produisent du sucre après avoir été absorbées par l’organisme), les stéviosides, qui possèdent un pouvoir édulcorant de 100 à 300 fois supérieur au sucre, sans apporter aucune calorie.

Malgré des propriétés reconnues, les autorités sanitaires de l’Amérique du Nord et de l’Europe se refusent encore à en autoriser l’usage comme édulcorant (malgré la forte demande des diabétiques dans ce domaine). En France, on peut en trouver sous forme de poudre de feuilles séchées (chez Guayapi) mais pas encore en poudre blanche, soluble dans l’eau, comme au Japon. Depuis peu, on peut acquérir des graines ou des plants de Stévia en France. On utilisera alors la feuille verte (une petite feuille pour une tasse) pour sucrer une boisson ou on la fera sécher pour la réduire en poudre.

Pour commander du stevia :