Le cranberry : remède majeur de la cystite

Cranberry est le nom anglais des airelles à fruits rouges d’un petit arbuste qui pousse en Allemagne et aux États-Unis, et que l’on récolte d’octobre à décembre. Les Amérindiens utilisaient déjà ces airelles pour soigner leurs problèmes de rein et de vessie.


Par ailleurs, les marins de la Nouvelle Angleterre avaient remarqué que la consommation de cranberry les prémunissait du scorbut. La raison de ces propriétés bénéfiques réside surtout dans le fait que le cranberry est très riche en vitamine C (35 mg par 100 g de fruits en moyenne).

Le jus de ces fruits est assez amer et oblige à ajouter beaucoup de sucre. Pour atteindre un bon complément nutritif, il faudrait quotidiennement 1/2 litre de jus.

Dès 1923, les médecins américains utilisaient déjà les airelles dans les facultés pour neutraliser les bactéries pathogènes de l’urine.

En 1970, les grands laboratoires ont violemment contesté la valeur de ce jus naturel qui faisait de l’ombre aux antibiotiques (Bactrim et autres).

Mais, en 1984, A. E. Sobota de l’Université de Youngstown State, publia un article dans le Journal of Urologie, où il exposait que les E. coli, responsables de 80 % des infections urinaires, se détachaient rapidement des parois rénales et de la vessie avec 400 ml quotidiens de jus d’airelle. Ceci a été confirmé en 1991 par des scientifiques israéliens.

Enfin, dans le New England Journal of Medicine, un récent article a exposé les travaux de chercheurs de l’Université de Kutgers State, New Jersey. Ceux-ci ont établi que la perte d’adhérence des E-coli aux parois urinaires était due à la tanine condensée dans le cranberry qui appartient au groupe chimique des cyanures.

Le cranberry est donc maintenant reconnu officiellement comme antibiotique spécifique naturel des infections urinaires.

Présentation

Boîte de 60 comprimés contenant chacun :

  • extrait d’airelle
  • extrait d’acerola
  • Sorbitol, saccharinate de sodium, lactose, acide citrique, ascorbate de sodium, fécule de maïs, arôme naturel, stéarate de magnésium.

Nota : Bien que le Cranberry-cocktail ne présente aucun effet indésirable connu, une consommation excessive peut avoir des effets laxatifs, en raison des polyols qu’il contient.

Conseils d’utilisation

  • 2 à 3 comprimés par jour

Où commander ?

Cranberry-cocktail : 20,50 euros
Source Claire
33 rue de la Pluche
BP 32
91650 Breux-Jouy
tél : 01 64 58 64 82
fax : 01 64 58 45 34
Email : contact@source-claire.com
www.source-claire.com

 

 

À découvrir :

 

À lire :

 

À écouter sur Radio Médecine Douce :