La thermothérapie du Dr Gardelle

Cette méthode a été utilisée par le docteur Gardelle pour résoudre les problèmes de céphalées et de migraines.


Ces deux syndromes douloureux sont dus à une congestion de la circulation cérébrale. La migraine est beaucoup plus pénible et difficile à traiter que la céphalée – car il y a souvent nausées, prostration et phobie de la lumière. De plus, la véritable migraine dure souvent trois jours.

Les causes possibles sont multiples :

  • intoxication intestinale,
  • encrassement du sang,
  • engorgement hépatique,
  • stase énergétique du dos,
  • déshydratation partielle,
  • spasme cervical (C1, C2),
  • intolérances alimentaires,
  • manque d’oxygénation,
  • somatisations diverses,
  • pollution lymphatique.

La solution de fond peut aussi bien relever de l’ostéopathie, de l’acupuncture, de l’homéopathie, du réglage a­li­men­taire, de l’activité physique, de la psychothérapie…

Toujours est-il que lorsqu’on a à gérer une crise, un remède de symptôme s’impose. La méthode de thermothérapie différentielle de Pierre Gardelle, simple et gratuite, peut dans ce cas rendre de grands services pour soulager le malade.

  • Placer sur la tête une grande vessie de glace (s’achète en pharmacie) avec linge interposé en réglant le nombre de pliages pour obtenir avec un thermomètre entre 10 et 13 °C au niveau du cuir chevelu.
  • D’autre part, placer une bouillotte sur le foie avec de l’eau entre 40 et 44 °C.
  • Laisser le tout en place 20 mn pour une céphalée, 1 heure pour une migraine.

Recommencer plus tard si besoin était. Généralement tout rentre dans l’ordre dans les temps impartis.
Nota : Le refroidissement de la tête peut plonger dans un état de somnolence, c’est normal.

Autres applications de la méthode Gardelle :
dissolution d’un caillot cérébral, tumeur au cerveau

Pierre Gardelle, actuellement âgé de plus 90 ans, a effectué ses premières expériences sur ce type d’accident cérébral lorsqu’il était récent.

  • À l’époque, la méthode consistait à appliquer des compres­ses successives changées toutes les 5 minutes. Le ré­glage de la température entre 10 et 13 °C par glaçons est beaucoup plus aisée une fois l’épaisseur du linge définie.
  • Cette fois, la source chaude se place sur l’abdomen et sous les deux pieds. Ceci fait donc 3 bouillottes à 40-44 °C. Une serviette chaude mouillée peut être interposée mais je ne suis pas sûr que cela soit indispensable.
  • Deux séances de 4 heures sont nécessaires au minimum sur deux jours consécutifs.

Les troubles afférents : hémiplégie, paraplégie, aphasie doivent se résoudre dans ce laps de temps. Si le résultat est incomplet, refaire une ou deux séances de 4 heures.

Pierre Gardelle a ainsi sauvé presque miraculeusement une quinzaine de personnes dans sa carrière. En ce qui le concerne, il pratique tous les 4 ans un nettoyage du cerveau par cette méthode, ce qui lui procure une vivacité intellectuelle remarquable que beaucoup de jeunes gens pourraient lui envier.

Tentatives d’explication du principe

Selon Pierre Gardelle, des leucocytes éboueurs chargés de dissoudre les caillots et d’emmener les déchets du cerveau seraient bloqués à distance par la légère augmentation de température locale dans les lieux à traiter (micro-phénomènes inflammatoires).

De plus, le cerveau est un lieu de grande consommation d’oxygène qui, en cas d’asphyxie partielle développe des purines qui empoisonnent les cellules jusqu’à les détruire. C’est d’ailleurs, d’après lui, ce qui se passerait dans la maladie d’Alzheimer.

Le fait d’abaisser la température locale du cerveau permet aux macrophages d’effectuer leur travail dans des conditions idéales. Mais il faut une source chaude qui d’abord équilibre la température générale du corps, et surtout, amorce un circuit de connexion lymphatique puissant type chauffage central. C’est ainsi que l’on voit quelquefois se former en l’espace de quelques heures des petits furoncles dans les parties chauffées par les bouillottes.

Cette information n’a pas intéressé la médecine officielle – trop simple – pas scientifique – pas rentable. Alors je la livre à ceux qui veulent l’essayer.

Pour en savoir plus sur la méthode Gardelle, lisez cet article