• Histacalm contre les allergies saisonnières

Histacalm contre les allergies saisonnières

Des personnes de plus en plus nombreuses sont touchées par les allergies. Cette réaction de défense exagérée ne s’enraye pas facilement, toutefois on peut en minimiser les symptômes (eczéma, rhume, etc.) en soutenant les émonctoires et en réduisant l’inflammation.


Les premiers pollens arrivent (cyprès en tête) et avec eux le cortège des réactions allergiques. Cette hypersensibilité se traduit chez certaines personnes par la manifestation de symptômes indésirables – respiratoires mais aussi cutanés  – suite au contact d’un ou de plusieurs allergènes.
 
Des mécanismes immunologiques se réveillent en présence d’une substance identifiée comme un antigène ennemi et provoquent la production d’anticorps (principalement des immunoglobulines E) pour s’en débarrasser. Les anticorps sensibilisent alors d’autres cellules, les mastocytes, qui, chargées en IgE, deviennent sensibles à l’allergène. Les cellules sensibilisées libèrent, au moment du contact avec la substance, de l’histamine et d’autres médiateurs allergiques, inoffensifs à taux normal. Dès qu’un certain seuil de tolérance est dépassé, ces médiateurs provoquent une dilatation vasculaire qui est la cause de l’inflammation.
 
Par ailleurs, il ne faut pas non plus négliger un autre aspect de cette sensibilité : elle peut également être une manifestation de la saturation de nos systèmes internes de sauvegarde. En d’autres termes, les voies normales d’élimination des toxines –  urines, règles, sperme, sueur, selles  – sont débordées. L’organisme cherche alors d’autres sorties, choisissant en premier lieu la peau et les muqueuses, puis les poumons.

Agir sur plusieurs plans

Afin d’éviter l’apparition des symptômes –  urticaire, eczéma, rhume des foins, rhinite ou asthme  – on s’efforce de minimiser l’exposition aux polluants et d’aider l’organisme tout entier à mieux faire face. Il s’agit d’apporter un certain nombre de micronutriments qui vont agir de façon multidirectionnelle. Le complexe Histacalm a été développé pour intervenir à trois niveaux importants :
  • sur les émonctoires (foie, rein) afin de drainer, ce qui évitera l’engorgement ;
  • pour freiner la libération d’histamine ;
  • pour diminuer l’inflammation.
Il contient des antioxydants à action pointue (acétylcystéine et quercétine). Par sa fonction cortisol-like les feuilles de cassis inhibent la libération d’histamine et ont une action anti-inflammatoire. La fumeterre (Fumaria officinalis) a une action de drainage du foie et des reins. Action dépurative valable également pour la pensée sauvage (Viola tricolor). L’action anti-inflammatoire à large spectre du curcuma, mais aussi du zinc, complète la formule.
On prendra Histacalm en prévention : 1  gélule par jour pendant une quinzaine. On passera à 2  gélules par jour dès que les symptômes apparaissent.

Suivre les pollens à la trace

Le Réseau national de surveillance aérobiologique vous donne la possibilité de recevoir chaque semaine par Mél. les prévisions du risque allergique selon l’endroit où vous habitez. www.pollens.fr
 
Où se procurer de l'Histacalm

La Vie Naturelle
Tél. : 0 800 404 600

Site : www.la-vie-naturelle.com