Des antioxydants pour équilibrer l’organisme, pensez à la SOD

Chaque jour, notre organisme est agressé par notre environnement, ce qui crée du stress oxydant. Ce phénomène de stress oxydant est à l’origine de nombreuses pathologies et s’il n’est pas suffisamment contrebalancé par un apport en antioxydants, c’est la porte ouverte à la maladie. L’organisme produit heureusement ses propres antioxydants tels le glutathion, la catalase et, surtout, les superoxydes dismutases, que l’on appelle souvent aussi SOD.

Un rôle qui consiste à détruire les radicaux libres

C’est en 1969 que les chercheurs américains découvrent que la SODun rôle catalytique qui consiste à détruire les radicaux superoxydes, qui participent au stress oxydant. Les cellules développent naturellement des systèmes de défenses antioxydants, mais parfois ces défenses s’avèrent insuffisantes, simplement parce que l’organisme n’arrive pas à en produire suffisamment. L’action de la SOD dans la transformation des radicaux superoxydes en H2O2, accélère ce processus naturel de façon importante. La SOD s’attaque à l’anion superoxyde pour arrêter à la base les réactions en chaîne.

Des antioxydants à l’attaque des inflammations

De nombreuses études relient l’inflammation au stress oxydatif. Les patients souffrant des articulations, par exemple, produisent en excès des radicaux superoxydes, car les cellules de leur système immunitaire luttent pour détruire les envahisseurs étrangers en produisant des grandes quantités de radicaux libres. Ces derniers détruisent les tissus cellulaires, dont les tissus des articulations et des cartilages, provoquant enflures ou gonflements. Dans les années 80, des études conjuguées des japonais et des français concluaient que la SOD provoquait des améliorations très importantes dans les différents désordres d’origine arthritique, incluant la polyarthrite rhumatoïde. De plus, les effets secondaires étaient bien moindres qu’avec des anti-inflammatoires classiques.

Un rôle dans la lutte contre les maladies neurodégénératives

Dans certains endroits de notre cerveau, la circulation sanguine est réduite et lorsqu’une augmentation des radicaux libres intervient, ce sont ces endroits moins irrigués qui sont en péril. Une étude datant de l’année 2000 montre qu’une supplémentation en SOD peut réduire significativement la mort cellulaire dans les endroits du cerveau où la circulation est réduite. La SOD pourrait ralentir la progression et même l’apparition de maladie neurodégénératives comme les maladies d’Alzheimer ou de Parkinson.

La SOD pour vivre longtemps ?

Une fois encore, ce sont les radicaux libres qui sont en cause dans le processus du vieillissement. Des études faites sur de petits animaux (vers, insectes) ont prouvé que la supplémentation en SOD augmentait leur durée de vie. Après tout, la théorie selon laquelle le vieillissement est une protection insuffisante contre les lésions tissulaires, dont la cause principale est l’attaque des radicaux libres, laisse penser qu’un apport en SOD pourrait freiner le processus de lésion des tissus. Pour l’instant aucune étude n’a encore été faite sur l’homme et nous ne pouvons qu’espérer que les recherches se concentrent sur le rôle de la SOD dans le vieillissement de notre organisme.

Une publication dans le très sérieux Lancet en 2000, rapporte qu’une augmentation des niveaux de SOD dans les poumons pourrait aider à prévenir ou traiter les crises et les symptômes de l’asthme. Les études faites sur l’asthme ont démontré que les patients qui font une crise, voient leurs niveaux de SOD et autres antioxydants chuter brusquement. La relation entre de faibles niveaux de SOD et les symptômes de l’asthme semble donc bien exister. Restaurer les niveaux de SOD pourrait donc protéger les tissus pulmonaires et ainsi défendre l’organisme contre l’asthme.

En 1998, l’action de la SOD sur les voies respiratoires avait déjà été démontrée, dans une étude qui montrait son effet contre la vasoconstriction des voies respiratoires dues à l’air saturé d’allergènes et de produits chimiques. Un apport en SOD rendait la respiration plus facile et pouvait éviter les crises d’asthme liées à cet effet constricteur.

Vous pouvez vous procurer de la SOD en cliquant sur ce lien