Témoignage : Colopathie fonctionnelle ou syndrome du colon irritable

J'ai réglé ce problème simplement : En prenant tous les matins pendant un certain temps de la propolis brute prélevée sur les cadres et les hausses de mes ruches. La prise est variable, de l'équivalent d'un petit pois à une petite noisette. Mettre la propolis "brute" dans la bouche, la malaxer légèrement, pour obtenir l'équivalent d'une petite boulette à avaler avec un peu d'eau ou de jus de fruit. Il n'est pas nécessaire de la "mâchouiller ». Si vous le faites,le goût est désagréable.


Vous pouvez votre traitement de la colopathie fonctionnelle par la prise d'une certaine quantité d'argile verte en gros morceaux, préparée la veille en la mettant dans un verre, avec de l'eau… N’hésitez pas à en prendre jusqu'à un demi verre, après avoir agité,laissez cependant légèrement reposer pour que les éventuels parties dures restent au fond du verre.

La propolis brute est la plus efficace, parce qu'elle n'a été ni purifiée, ni chauffée. Trouvez un apiculteur bio ou quelqu'un qui ne traite ses abeilles qu'avec des huiles essentielles, ou des teintures naturelles. Le plus simple, vous  adoptez  quelques ruches. Bien évidemment ; ce qui précède suppose que vous ne soyez pas victime d'une contamination par  le mercure ou ses dérivés. Pour se débarrasser de ces toxiques, ce n'est pas simple, mais on peut y arriver avec des produits naturels (Chorella cultivée en milieu contrôlé, plus teintures mères de : ail des ours  + TM coriandre.

Lorsque ce protocole est terminé : une dose MERCURIUS Sol 15 CH, une fois (isothérapie,) pour éliminer le reste éventuel. Si maladie de Crohn, utilisez le protocole présenté sur le livre "Aromathérapie exactement", bible de l'aromathérapie actuellement. Retrouvez-la page ou le protocole est exposé. les deux huiles essentielles utilisées sont :

1 - Lippia citriodora (verveine citronnée),

2 - Mentha longuifolia (Menthe à longues feuilles) pour réinitialiser le système immunitaire

Attention, on ne manipule pas les huiles essentielles n'importe comment. Leur efficacité est à la mesure de leur dangerosité, avec quelques exceptions, "tea-tree, lavande vraie, ravinsara, eucalyptus radiata et globulus...

Nous sommes faits de nature, nos corps ont du mal à reconnaître les "aliments" artificiels ! Les médicaments chimiques sont des médicaments "de merde", entre les mains de gens le plus souvent irresponsables qui se contentent d'appliquer des "protocoles"  c'est-à-dire des recettes comme au Moyen âge (il y a quelques exceptions). A l'époque ; "Aristote dixit" et plus personne ne discutait. Croire ceux qui détiennent des pouvoirs, c'est se comporter comme au Moyen âge.

Soyez libres et prenez en main votre santé. Vous vous tromperez peut-être mais, pas plus que ceux qui vous empoisonnent au nom de la soi-disant science. Expérimentez, mais toujours avec des quantités très faibles. L'homéopathie est pratique pour ça, mais c'est une forme de médication tellement précise qu'il n'est pas toujours simple de trouver la bonne solution. Je l'utilise depuis  45 ans, avec des résultats exceptionnels. Il faut  trouver un médecin homéopathe uniciste compétent*, pour les traitement de fond. Pour les pathologies "symptomatiques", on peut toujours expérimenter soi-même, mais, il faut respecter des règles, pour être efficace. 

Gérard

 

* Rendez-vous sur notre annuaire pour trouver un thérapeute qualifié et/ou posez vos questions gratuitement aux thérapeutes près de chez vous.