Question : Rhino-pharyngite à répétition

Je suis sujette aux rhino-pharyngites à répétition avec toux persistante, extinction de voix et fatigue générale. J'évite au maximum l'allopathie, c'est pourquoi je m'adresse à vous. Pouvez-vous m'aider ?


Il s'agit d'une affection virale qui atteint à la fois le nez, la gorge, le larynx et qui peut se compliquer d'otite, de sinusite ou de bronchite, touchant surtout l'enfant mais aussi l'adulte.

. chez l'enfant, elle est souvent récidivante, particulièrement chez les enfants vivant en collectivité (crèches).

. chez l'adulte, le terme de rhinopharyngite est peu employé au profit du terme abusif de grippe. On appelle souvent grippe la situation associant une rhinite, un mal de gorge et de la fièvre. Le virus de la grippe n'est pas responsable le plus souvent et il s'agit en fait d'une rhinopharyngite.

Avertissement : Particulièrement chez l'enfant, la rhinopharyngite nécessite toujours un diagnostic médical. Les remèdes proposés n'ont pas pour but de favoriser une auto-médication qui serait dangereuse, en l'absence d'un diagnostic sûr. Ils ont pour but de pouvoir "patienter utilement" en attendant la venue du médecin. La nuit, le dimanche, on pourra si l'état n'est pas inquiétant, attendre le médecin de famille grâce à ces quelques médicaments homéopathiques.

Homéopathie

. Fièvre d'apparition rapide et d'emblée élevée. Le sujet est agité et souvent anxieux, surtout après une exposition au froid sec. Il a soif, ne sue pas et se trouve moins bien dans une chambre chaude.

Aconitum napellus 7 CH, 5 granules 3 fois par jour

. Fièvre d'emblée élevée, chez un sujet abattu (et non agité), mieux dans une chambre chaude, aves soif et sueurs. Les pupilles sont dilatées et le visage est rouge.

Belladonna 5 CH, 5 granules 3 fois par jour

. La fièvre démarre lentement et ne dépasse pas 38,5°. Le sujet est fatigué et pâle. Il transpire beaucoup la nuit. Les signes sont discrets, le nez coule et il a un peu mal à la gorge.

Ferrum phosphoricum 7 CH, 5 granules 3 fois par jour

. La fièvre est peu élevée et le sujet a attrapé froid (ou chaud) : c'est un écart de température qui a causé la maladie. Il est pâle, fatigué et a mal à la gorge. Le nez coule d'un mucus transparent. Il a soif mais salive beaucoup. La langue est chargée et garde l'empreinte des dents sur les bords

Mercurius solubilis 5 CH, 5 granules 3 fois par jour

. Le nez a des mucosités très abondantes qui entraînent une toux incessante chez un enfant qui a beaucoup de ganglions palpables. Ce remède correspond plutôt aux fins de rhinos qui n'en finissent pas

Sulfur iodatum 7 CH, 5 granules 3 fois par jour

Voici un récapitulatif qui vous aidera à y voir clair.

. Début avec fièvre élevée : Aconit, Belladonna, Bryonia

. Début moins violent : Ferrum phosphoricum, Nux vomica, Dulcamara

 . Rhino déjà installée : Mercurius solubilis, Dulcamara, Pulsatilla, Kalium  bichromicum

. Rhino traînante : Sulfur iodatum

. Nez bouché : Nux vomica, Kalium bichromicum, Ammonium carbonicum

. Toux importante : Mercurius solubilis, Bryonia, Kalium bichromicum, Ammonium carbonicum

Oligothérapie :

Cuivre, très bon anti-infectieux chez l'adulte (3 ampoules par jour durant 5 jours) et chez l'enfant (2 comprimés sublinguaux par jour durant 4 jours).

Compléments alimentaires

Extrait de pépins de pamplemousse (antibiotique naturel) 

Huile de Haarlem 2 capsules par jour durant 21 jours