Question : Hémorroïdes ponctuelles

Je n'ai jamais eu d'hémorroïdes jusqu'à présent, mais depuis qu'elles sont apparues et malgré l'application de crèmes diverses, je ne parviens pas à m'en débarrasser. Que me conseillez-vous de faire ? Evelyne P. - Chambourcy


Les hémorroïdes sont constituées d’un amas de sang veineux (stases), provoqué par une dilatation variqueuse localisée à l’anus. Si les hémorroïdes ont pour origine un problème de congestion veineuse au niveau anal, il faut remonter jusqu’à la veine cave hépatique pour en trouver la cause. Différents facteurs aggravent les hémorroïdes, l’obésité, la prise de pilule contraceptive, la constipation, les dérégulations hormonales.

Les solutions naturelles

Le foie (maître organe du printemps) est impliqué dans toute la gestion de la masse sanguine et doit être parfaitement fonctionnel afin d’éviter les mécanismes de stase veineuse. Une augmentation du volume hépatique comprime la veine cave et crée un reflux qui favorise l’apparition des hémorroïdes (et des varices). Une détoxination hépatique s’impose d’autant que le foie est chargé de dégrader les hormones en excès (stérilet avec hormones, pilule contraceptive…). Si toutes ces hypothèses sont à prendre en compte, il ne faut pas oublier les facteurs émotionnels qui sont déterminants : colère, stress, tension nerveuse, manque de lâcher-prise… La selle régulière émise sans effort est la vraie solution au traitement mécanique de la congestion hémorroïdaire.

Diététique anti-hémorroides

La diététique a pour objectif de favoriser la selle quotidienne. Elle est principalement pourvoyeuse de fibre et d’eau. Les aliments à éviter sont :

  • les épices pimentées ou poivrées,
  • les charcuteries,
  • les plats en sauce,
  • le chocolat blanc ou au lait,
  • les céréales complètes (riz).

Les aliments à privilégier sont :

  • les légumes verts cuits (à la vapeur),
  • les légumes basifiants (potiron, patate douce…),
  • les fruits frais bien mûrs ou compotés (agrumes exceptés),
  • les fruits rouges (flavonoïdes),
  • les fruits secs trempés (pruneaux, figues).

• En cas de douleur, pratiquez des bains de siège d’eau glacée (5 à 7 minutes). N’hésitez pas à ajouter à ce bain de siège une tisane (refroidie) fortement dosée de vigne rouge et d’hamamélis.

• Appliquez la solution huileuse Cure H plusieurs fois par jour et après chaque selle

• Faites une cure (20 jours) d’ampoules artichaut-radis noir pour détoxiner le foie.

• Prenez 15 gouttes de châtaignier, marronnier, vigne rouge en gemmothérapie.

• Pratiquez la respiration abdomino-diaphragmatique (par le ventre), jambes croisées en tailleur pour décongestionner le petit bassin.

• Prenez au coucher 8 granules d’Arsenicum album en 9 CH (2 tubes granules).

C’est le programme appliqué dans son ensemble qui est efficace pour traiter cette affection.

Si vos hémorroïdes sont douloureuses et surtout, récurrentes ou chroniques, lisez l'article d'alternativesante.fr : Hemorroïdes, l'automédication qui marche