• secrets de santé

Trois secrets de santé

Voici trois méthodes permettant, grâce à l'alimentation, de se maintenir en bonne santé et prévenir les maladies.



Premier secret : que les aliments fermentés soient ton médicament

Le Docteur Kuhl, il y a plus de 50 ans, affirmait que les aliments fermentés contribuaient à prévenir les maladies dégénératives ainsi que le cancer. Croyant que les vertus de ces aliments étaient dûes à l’acide lactique, il a cité de nombreux cas cliniques. Les progrès réalisés en recherche médicale ont démontré la véracité de la chose, mais ce sont les bactéries vivantes elles-mêmes et non l’acide lactique qui en sont la cause. Les bactéries lactiques jouent un rôle particulièrement important en inhibant les espèces capables de fabriquer les substances cancérigènes, par exemple les nitrosamines.
Consommer régulièrement à titre préventif des produits fermentés.

  • le matin à jeun, avant le petit déjeuner, un verre de jus de betterave rouge ou de carotte
  • le soir 1/2 verre de jus de choucroute (également dans la matinée ou à midi, si nécessaire).

Info point de vente : dans toutes les boutiques bio


Deuxième secret : les graines germées, ton super dopant naturel

De gros progrès ont été réalisés en ce qui concerne la fraîcheur des aliments. Cependant, beaucoup de personnes souffrent de sub-carences minérales et vitaminiques.
La cuisson des aliments détruit beaucoup de vitamines et les crudités arrosées aux pesticides ne sont pas du goût de tout le monde.
Par ailleurs, les fibres sont essentielles au maintien d’une cholestérolémie normale.
Par chance, nous pouvons cultiver nous-mêmes, en appartement. Il suffit de faire germer les céréales. Une fois germées, elles produisent énormément de vitamines et d’oligo-éléments.
Les germes de brocolis, par exemple, contiennent du sulforaphane, une substance anti-cancer isolée en 1992 par le Docteur Talalay (John Hophins) à des concentrations de 20 à 50 fois plus élevées que les brocolis matures.
Pour les personnes pressées, faire germer des céréales paraît une évidence puisque après les avoir trempées une nuit, il suffit de les rincer deux fois par jour (cela prend deux minutes).
 

Troisième secret : la « virginité » des huiles conditionne ton cerveau

Ne consommer que des huiles de première pression à froid est impératif (elles sont essentielles à un bon métabolisme cellulaire).
Amies du cœur et du cerveau, elles nous sont indispensables à condition de ne pas les surchauffer.
N’oublions pas que notre cerveau est composé de 2/3 de lipides et que les graisses que nous consommons conditionnent la construction de ce dernier, graisses avec lesquelles, dans l’absolu nous pensons.

Info et points de vente : dans toutes les boutiques bio