Mettons les pendules à l’heure : heure d’été et horloge chinoise

L’horloge chinoise est le cycle journalier de distribution des énergies vitales au travers des 12 méridiens. Chaque méridien « profite » chaque jour d’une « marée énergétique » de 2 heures favorisant les fonctions associées (par exemple, le méridien rein favorise le rein ; le méridien vessie favorise la vessie, etc.).

Hélas, en raison de l’heure d’été, toutes nos actions vitales tombent à côté de la plaque. En effet, comme dans tout ordinateur, nos séquences sont programmées à partir d’une horloge interne qui est, en l’occurrence, la glande pinéale. Celle-ci se cale sur le soleil de midi et se recale de même en cas de voyage au loin.

Voilà donc un tableau d’une journée d’été à la française :

? 7 h Lever : c’est l’heure théorique du gros intestin, ce qui veut dire, direction les toilettes. Mais, comme il n’est que 5 h en réel, il y aura un délai de livraison qui tombera vers 9 h alors que l’on arrive sur le lieu de travail.

? Dans la foulée 7h30, on prend le petit déjeuner qui arrive alors que l’on est encore dans le méridien de 5 h, c’est-à-dire celui du poumon – qui est plus porté à faire tousser qu’à faire digérer.

? 11 h (il est en fait 9 h) : l’estomac se réveille et réclame à manger. À moins d’avoir un casse-croûte dans la poche, il faudra faire ceinture. Sauf si l’on réside douillettement à la maison.

? 13 h (ce qui fait 11 h) : c’est l’heure du repas de midi – alors que la rate est occupée à tonifier le sang – ça tombe mal – surtout qu’il y a les infos de 13 h, d’où mauvais sang et mauvaise digestion.

? 15 h (13 h) : L’intestin grêle (assimilation) devrait prendre la relève. Pas de chance. Il y a un métro de retard dans le programme et on en est encore au méridien du cœur qui, normalement, avait prévu son surplus de travail pendant la phase travail de l’estomac.

? 17 h (15 h) : C’est l’heure du goûter et de la recharge en énergie terre. L’intestin grêle est au mieux de sa forme, mais il n’y a plus rien à traiter, ou pas encore. La régénération des vertèbres devra attendre la vessie à 19 h.

? 19 h (17 h) : Quand on bouscule ce méridien, cela entraîne des désagréments de caractère qui peuvent donner des accès de suspicion, de jalousie, de colères rentrées, provoquant des troubles du sommeil.

? 21 h (19 h) : Le rein arrive seulement et la recharge des batteries se fait attendre d’autant pour alimenter la phase suivante du maître du cœur-sexualité qui ne monte au créneau qu’à 23 h.

? 23 h : C’est l’heure de dormir si l’on veut être en forme le lendemain. Alors tant pis pour le maître du cœur-sexualité même s’il n’est que 21 h en réel.

? 1 h (23 h) : Voici le triple foyer réchauffeur qui vient faire ses petits réglages de régulation tous azimuts. Mais, le sommeil est déjà avancé et cela arrive un peu tard dans le déroulement naturel des choses.

? 3 h (1 h) : Normalement, c’est l’heure du foie avec le réveil en règle chez les hépatiques. Eh bien non. C’est la vésicule biliaire qui arrive seulement car le foie n’entrera en scène qu’à 5 h, heure du coq de Moscou.

? Cycle des méridiens en acupuncture

De 1 à 3 h : Foie
De 3 à 5 h : Poumons
De 5 à 7 h : Gros intestin
De 7 à 9 h : Estomac
De 9 à 11 h : Rate
De 11 à 13 h : Cœur
De 13 à 15 h : Intestin grêle
De 15 à 17 h : Vessie
De 17 à 19 h : Reins
De 19 à 21 h : Maître Cœur – Sexualité
De 21 à 23 h : Triple foyer – Réchauffeur
De 23 h à 1 h : Vésicule biliaire