Les migraines : yoga et massages

Appelées céphalées, dans le vocabulaire médical, peuvent relever de causes multiples qui provoquent des crises quelquefois très douloureuses.

En cas de crise aiguë, oubliez le yoga et pratiquez les massages de quelques points de Do-in très efficaces. Si vous souffrez de « gentil » mal de tête, le yoga peut vous venir en aide avec deux postures faciles à faire à tous moments : le geste de la tortue (Kurma mudra) et la posture de la Lune (Sasankasana). Vous pouvez également faire la respiration « lunaire », très rafraîchissante, (Candra Pranayama).

1 - Do-in

Selon ce que vous ressentez (voir schéma ci-dessous).
Faites des pressions avec les pouces dans les « encoches » situées dans l’arcade sourcilière osseuse.
Pressions sur la bordure osseuse autour du creux des tempes d’avant en arrière.
Pressions dans les creux latéraux à la base du crâne. Creux qui servent de passage aux « nerfs d’Arnold », nerfs qui remontent dans le crâne et que toutes les personnes sujettes aux migraines connaissent bien car ils deviennent douloureux, saillants et palpables sous les doigts.
Massez la fontanelle (creux au sommet de la tête) et le point de la mémoire avec quelques gouttes d’huiles d’arnica ou d’huile de sésame.

schema2.gif

2 - Le geste de la Tortue

Debout ou en position assise dos bien droit.
Inspirez, en montant les épaules jusqu’aux oreilles puis basculez doucement la tête en arrière. Lèvres relâchées.
Marquez une pause.
Expirez, abaissez les épaules en les faisant tourner vers l’arrière tandis que vous relevez lentement la tête en étirant bien la nuque, menton appliqué contre le cou.
Marquez une pause.
Reprenez à volonté à n’importe quel moment de la journée.

tortue1.giftortue2.giftortue3.gif

3 - La Lune

À genoux, légèrement écartés, dos bien droits les yeux clos. Mains jointes en prière devant la poitrine.
Expirez, posez les mains devant les genoux et faites les glisser le plus loin possible en avant, si possible sans décoller les fesses.
Posez le front au sol.
Demeurez ainsi à volonté en respiration tranquille.
Redressez vous en inspirant et en laissant glisser les mains en arrière. Au besoin glissez un coussin entre mollets et cuisses.

lune1.giflune2.giflune3.gif

4 - La respiration lunaire

En position assise confortable, dos droit, placez :

  • Le pouce de la main droite contre la narine droite à la base du cartilage,
  • L’annulaire contre la narine gauche,
  • Index/majeur entre les sourcils,

Obturez doucement la narine droite (qui demeurera constamment obturée).
Inspirez, par la narine gauche.
Obturez-la et marquez une pause.
Relâchez-la et expirez lentement.
Obturez-la à nouveau et marquez une pause.
Inspirez. Et reprenez le processus à volonté en sentant l’air frais
pénétrer la narine (jusque dans la tête) et l’air tiède en sortir.
En fin de parcours, demeurez quelques instants les yeux clos.

respir-lunaire.gif