C’est ma faute

Il ne passe pas un jour sans que je me dise que je suis vraiment un sale type ! Les médias et les hommes politiques m’ont bien expliqué pourquoi et il me faut admettre avec eux que, sans mon incroyable égoïsme, sans l’incurie honteuse dont je fais preuve, la planète irait beaucoup mieux.
Il faut que je me reprenne ! D’autant qu’on m’a dit plusieurs fois ce qu’il fallait faire. Mais rassurez-vous, cette fois j’ai tout bien noté.

Il faut, par exemple que je prenne soin de fermer le robinet quand je me lave les dents, parce que l’eau est rare et précieuse. Je ne dois pas laisser ma télé en mode veille car je gaspille une énergie qui coûte cher et qui génère des tonnes de CO2. C’est mauvais pour la planète.
Quant à prendre l’avion pour partir en vacances, je dois me sortir cette idée de l’esprit si je ne veux pas participer au réchauffement climatique. Il faut aussi que je mange des fruits et légumes (cinq au moins chaque jour) et que je fasse de l’exercice parce que, sinon, je vais attraper le cancer et coûter cher à la Sécurité sociale.
J’ai des chaises en teck dans ma salle à manger, mais je les ai acquises il y a longtemps, je ne savais pas que c’était mal et que je participais à la déforestation. Je ne le referai plus ! Quant à ma voiture, c’est avec plaisir que je paierai l’écotaxe, parce que c’est pas bien d’empêcher les autres de respirer. ça, je l’ai compris. Et je comprends aussi très bien que c’est à moi de payer l’euro en plus que l’on me facture pour financer le recyclage du matériel informatique ou électroménager que j’achète. C’est vrai après tout, c’est mon ordinateur, j’en suis responsable. Chacun d’entre nous est responsable…
Si, si… vous aussi !

Et si les immeubles de bureau sont souvent tout illuminés la nuit, c’est bien parce que c’est plus joli, sinon on ne le ferait pas. Si les usines font beaucoup plus de fumée que ma voiture, c’est sûrement parce qu’il y a beaucoup de gens dedans. Si on a rasé le joli petit bois à côté de chez moi, c’est certainement parce que ça faisait des saletés dans la rue. Mais la mort de mon voisin, ça, je ne me l’explique pas. Lui qui était tout fier d’adorer les fruits et légumes qu’il achetait au supermarché. Il disait tout le temps : « C’est pas 5, c’est 10 que je mange, moi. » Il est mort du cancer la semaine dernière. Il a dû faire un truc pas bien, sinon, c’est à n’y rien comprendre.

Hier, j’ai vu un ministre à la télévision. Il était en vacances sur une île où il faisait beau. Comme il n’avait pas beaucoup de temps, il y était allé en avion de l’armée. C’est normal, il faut pas perdre de temps pour sauver la planète. Il a dit que, grâce à lui, il y aurait moins d’émissions de CO2, moins de gâchis d’eau, moins de déforestation. Lui, c’est vraiment un type bien.