Le saumon d’élevage, un concentré de toxiques

La concentration de polluants organiques persistants (POP) dans la chair du saumon d’élevage serait particulièrement élevée, notamment du fait de la dispersion de ce type de substances dans l’environnement il y a déjà quelques décennies.


Comme les POP sont particulièrement toxiques pour le cerveau en voie de développement et passent facilement de la mère au fœtus (via le placenta) puis au nouveau-né (via le lait maternel), les autorités sanitaires norvégiennes viennent de recommander d’éviter la consommation du poisson d’élevage à toutes les femmes désireuses de grossesse, enceintes ou allaitantes. Les médecins d’une équipe du laboratoire de biochimie de Bergen qui ont travaillé sur le sujet estiment que ce poisson est également dangereux pour les jeunes enfants et les adolescents.
Le Dr Anne-Lise Bjorke Monsen précise : « Les polluants retrouvés dans le saumon d’élevage ont une mauvaise influence sur le développement du cerveau et sont associés à l’autisme, à l’hyperactivité et à la baisse de QI. » 
 
A.-L. Bjorke Monsen dans The Foreigner, Norwegian News in English, 10 juin 2013.