Au travail ou aux toilettes ?

Un biologiste a eu l’idée d'examiner au microscope une trentaine de claviers d’ordinateurs. Résultat : les claviers sont plus sales que les sièges des toilettes.

Certains claviers analysés abritaient des bactéries qui présentaient un risque élevé de rendre malade leur utilisateur.

Quatre d’entre eux étaient dangereux pour la santé et le biologiste est allé jusqu'à demander le retrait immédiat de l'un d'eux qui était « cinq fois plus sale qu'un siège de toilettes » analysé pour fournir une comparaison.