Hospitalisation : oups !

Chaque année, 125 000 à 205 000 séjours hospitaliers causés par des événements indésirables liés aux soins pourraient être évités, mais ne le sont pas. Telle est la conclusion d’une étude commandée par la direction des hôpitaux.

Perforations intestinales pendant une opération, contaminations par le virus de l’hépatite C après endoscopie digestive, hémorragies, chocs septiques ou… électrocutions causées par le bistouri électrique au bloc opératoire.

L’étude cite de multiples «événements indésirables » qui, selon les calculs des auteurs, génèrent 4 % des hospitalisations et pourraient être évités dans un cas sur deux.

Parmi les accidents les plus fréquents : une opération du côté droit alors qu’il s’agissait du côté gauche et une confusion entre les patients (des nourrissons, le plus souvent).

 

 

Lisez notre dossier "Je dois me faire hospitaliser" de 6 pages paru dans le Principes de Santé n° 34 en cliquant ici.